Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Polyptyque : Vierge glorieuse. Scènes de la Vie de la Vierge

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Tabernacle

© 1987 RMN / Daniel Arnaudet

Objets d'art
Moyen Age

Auteur(s) :
Marie Cécile Bardoz

Parmi l’abondante production des ivoiriers gothiques, les « tabernacles » se remarquent par leur conception élaborée : ces petits polyptyques sont composés de volets articulés qui se replient autour d’une partie centrale, évoquant une minuscule chapelle, sous laquelle se tiennent une ou plusieurs statuettes. Le centre du tabernacle du Louvre présente un haut relief de la Vierge à l’Enfant dont la silhouette large et sinueuse, les fins drapés en cascades, le visage très plein évoquent des œuvres de sculpture monumentale. En revanche, les scènes des volets, montrent des affinités avec les diptyques et triptyques contemporains.

Le Tabernacle

Dans la partie centrale, sous un dais maintenu par deux colonnettes, se tient la Vierge et l’Enfant. Sculptée en demi ronde-bosse, vêtue d’un manteau court ramené sur le devant, légèrement hanchée, elle tient l’enfant Jésus sur son bras gauche et abaisse vers lui son visage plein, au nez pointu. Sa tête est recouverte par un pan du manteau retenu par une couronne fleuronnée. L’Enfant Jésus à demi-nu, tient dans sa main gauche une pomme et s’appuie de sa main droite sur la poitrine de la Vierge.
La lecture des scènes des volets s’effectue de gauche à droite sont représentées dans l’ordre suivant : l’Annonciation, la Visitation, la Nativité (sur deux volets) puis en bas, sur deux volets, l’Adoration des Mages et à droite la Présentation au temple. Le relief de ces scènes est, comparativement à la statuette de la Vierge, très peu accentué.

Iconographie et style

L’iconographie des volets se rapproche de celle du fragment de polyptyques illustrant des scènes de la Vie de la Vierge et de la Passion du Louvre (Paris, musée du Louvre, OA 108) ainsi que celle d’un tabernacle à la Vierge glorieuse conservé au Victoria and Albert Museum de Londres. Le style et les proportions de la Vierge, le hanchement accentué, les plis en cascade, la rondeur et le moelleux des chairs évoquent la Vierge d’orfèvrerie comme la Vierge de Jeanne d’Evreux et suggère une datation aux alentours de 1320-1340.

Bibliographie

- GABORIT-CHOPIN D., Ivoires médiévaux Ve – XVe siècle, Paris, RMN, 2003, p. 376-377, notice 143.

Cartel

  • Paris (second quart du XIVe siècle)

    Tabernacle

  • Ivoire, traces de polychromie

    H. : 28,20 cm. ; L. 23,50 cm. ; Pr. : 5 cm.

  • Ancienne collection Timbal ; acquisition 1882 , 1882

    OA 2587

  • Objets d'art

Informations pratiques

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
Nocturne gratuite le premier samedi du mois
de 18h à 21h45 à partir de janvier 2019

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre 2019

Information in other languages

Newsletter

Entrez au musée en moins de 30 minutes
en achetant votre billet en ligne :

Achetez votre billet