Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Skyphos béotien à figures noires

Œuvre Skyphos béotien à figures noires

Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines : Art grec archaïque (du VIIe au VIe siècle av. J.-C.)

Skyphos à figures noires

© 2004 RMN / Hervé Lewandowski

Antiquités grecques, étrusques et romaines
Art grec archaïque (du VIIe au VIe siècle av. J.-C.)

Auteur(s) :
Alexandra Kardianou-Michel

Le skyphos, qui a appartenu à la collection Rayet, est un vase à boire à vasque profonde et à parois fines et presque droites. Il s'apparente au type corinthien mais sa forme est peut être influencée par la production attique.
Sur les parois figure le combat de Thésée et du Minotaure. Ariane assiste à la scène, tenant la pelote de laine qui se déroule. Les quatorze jeunes athéniens sont judicieusement représentés, placés sur deux registres.

La céramique béotienne

L'influence de la Grèce de l'Est est perceptible dans la production des ateliers béotiens à travers quelques éléments de remplissage et un ou deux types de vases. Les artistes béotiens ont également adopté des formes de vases corinthiens, les motifs secondaires et l'application des rehauts rouges et blancs. De l'Attique, des artistes comme le Peintre d'Istanbul et le Horse-Bird Painter ont emprunté la technique des figures noires, plusieurs thèmes iconographiques et certaines formes de vases qu'ils ont adaptées. Le Peintre de la Protomè et le Peintre du Triton, dont les corpus sont composés de lékanès, et le Peintre du Chameau, qui n'a produit que des skyphoi, se sont spécialisés dans ces formes qui sont devenues typiques du répertoire béotien. Ce dernier, tout comme le Peintre du Louvre (MNC 626), a même travaillé à Athènes avant de s'installer en Béotie. Riches de ces emprunts, les peintres béotiens ont créé un style local propre, imaginatif, pittoresque et expressif, apportant des variations originales sur des sujets canoniques. La production béotienne à figures noires s'étend de 590 à 470 avant J.-C.
Par sa vasque profonde, à parois fines et presque droites, par ses anses horizontales et son pied fin et évasé, le "skyphos Rayet" s'apparente aux vases corinthiens. Mais sa forme est peut être aussi influencée par la production attique.

Thésée et le Minotaure

La première représentation connue du combat de Thésée et du Minotaure date de la première moitié du VIIe siècle avant J.-C. sur une amphore béotienne à relief. Tout au long des VIe et Ve siècles, Thésée incarne le héros ionien de la démocratie athénienne, en opposition au héros du monde dorien qu'était Héraclès ; il est représenté sur des centaines de vases attiques à figures noires et à figures rouges, mais aussi corinthiens ou chalcidiens.
Selon la légende, le roi de Crète Minos ayant vaincu Athènes recevait chaque année un tribut de sept jeunes hommes et de sept jeunes filles, qui étaient livrés au Minotaure-Astérion. Ce monstre à corps humain et tête de taureau, fils de Pasiphaé et d'un taureau envoyé par Poséidon, vivait dans le labyrinthe, immense palais construit par Dédale.
Thésée, fils du roi d'Athènes Egée, accompagna les jeunes athéniens pour délivrer Athènes du Minotaure. La fille de Minos, Ariane, tomba amoureuse du héros et lui donna une pelote de laine magique grâce à laquelle il retrouva le chemin vers l'extérieur après avoir tué le Minotaure.
Cette scène décore le skyphos Rayet. Les quatorze jeunes athéniens sont représentés : les garçons en rouge sur le registre supérieur, sur celui d'en bas les filles en blanc. Ariane assiste également à la scène, tenant la pelote de laine qui se déroule. Au centre, Thésée a empoigné par la corne le Minotaure et lui enfonce son épée dans la poitrine. Les deux personnages s'imposent par leur position centrale et leur taille.
Les figures qui ornent le revers posent plus de questions d'interprétation. Certains reconnaissent dans l'homme ailé Icare volant et prêt à tomber, d'autres son père Dédale, à moins qu'il ne s'agisse, avec le cavalier, des figures conventionnelles remplissant l'espace.

Bibliographie

Martine Denoyelle, Chefs-d'oeuvres de la céramique grecque dans les collections du Louvre, 1994, Éditions de la Réunion des musées nationaux, Paris, p. 48, n 19

Cartel

  • Skyphos à figures noires

    Vers 550 avant J.-C.

    Provenance : Tanagra

    Béotie

  • H. : 11,50 cm. ; D. : 16,40 cm. ; L. : 24,50 cm.

  • Acquisition Rayet, 1884 , 1884

    MNC 675

  • Antiquités grecques, étrusques et romaines

    Aile Sully
    1er étage
    Galerie Campana III
    Salle 653
    Vitrine 18 : Béotien, chalcidien et laconien à figures noires

Informations pratiques

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
Nocturne gratuite le premier samedi du mois
de 18h à 21h45

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre 2019

Information in other languages

Entrez au musée en moins de 30 minutes
en achetant votre billet en ligne :

Achetez votre billet