Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Table ornée de serpents et de divinités porteuses de vases aux...

Œuvre Table ornée de serpents et de divinités porteuses de vases aux eaux jaillissantes

Département des Antiquités orientales : Iran

Table ornée de serpents et de divinités aux eaux jaillissantes

© 2004 RMN / Franck Raux

Antiquités orientales
Iran

Auteur(s) :
Nancie Herbin

Cette table bordée de serpents et soutenue par des divinités aux vases jaillissants devait servir d'autel pour effectuer des sacrifices en l'honneur d'un dieu. Des cavités permettaient au sang de s'écouler tandis que de l'eau jaillissait des vases. Le thème de l'eau revêt une importance particulière en Mésopotamie, notamment par l'intermédiaire du dieu Enki et de ses acolytes. Cet objet montre le degré de complexité que pouvaient atteindre les objets en métal fabriqués par les artisans élamites.

Une table pour effectuer des sacrifices

Cette table, bordée par deux serpents, était soutenue sur trois côtés par cinq personnages, sans doute des divinités féminines dont seuls le torse et les bras nous sont parvenus. Le quatrième côté de cet objet était muni d'un prolongement qui devait permettre de l'encastrer dans un mur. Le modelé des cinq bustes est rendu de façon réaliste. Chacune de ces divinités tenait un objet entre ses mains, probablement un vase qui a disparu, mais celui-ci devait être fixé au moyen d'un tenon et fondu à part. L'eau, qui remplissait un rôle important dans les exercices du culte, devait jaillir de ces vases. Des cavités précédées d'une pente étaient ménagées sur les côtés afin de préparer l'écoulement d'un liquide. Le plateau servait probablement de support aux sacrifices effectués pour satisfaire une divinité. Les hommes, créés pour servir les dieux, étaient responsables de l'approvisionnement du temple, notamment pour la préparation des repas divins. Les corps sinueux des deux serpents longeant la table délimitent des orifices qui ont pu permettre l'évacuation du sang des victimes animales destinées aux repas des dieux.

L'importance de l'eau dans la mythologie mésopotamienne

En Mésopotamie, les génies porteurs de vases aux flots jaillissants sont les acolytes d'Enki/Ea, le dieu de l'Abîme et des Eaux douces. Leur présence ici témoigne de l'influence de la mythologie mésopotamienne à Suse. Ils sont associés à un autre symbole chtonien, le serpent, animal cher à l'iconographie iranienne. Le corps sinueux des reptiles évoque des filets d'eau. Le phénomène du jaillissement d'une eau issue de sources souterraines devait être reproduit dans l'enceinte du temple par un système de canalisation. Ce liquide vital est au centre des préoccupations cultuelles. Il est donc versé en libation ou utilisé lors de rites purificateurs.

Du mobilier cultuel pour une nouvelle capitale religieuse

Le règne prospère du roi Untash-Napirisha, fondateur de la dynastie des Igihalkides, est marqué par la fondation d'une nouvelle capitale religieuse, Al-Untash (actuellement Tchoga Zanbil), à quarante kilomètres au sud-est de Suse. Sa durée fut éphémère. Les rois suivants rapportèrent dans la vieille capitale de nombreuses pièces du mobilier cultuel, parmi lesquelles figurait certainement cette oeuvre. Par ses dimensions importantes et l'ingéniosité du système de circulation des liquides, elle témoigne du haut degré technologique atteint dans le domaine de la métallurgie.

Bibliographie

- AMIET Pierre, Suse 6000 ans d'histoire, Éditions de la Réunion des musées nationaux, Paris, 1988, pp.98-99 ; fig. 57.

MIROSCHEDJI Pierre (de), "Le dieu élamite au serpent", in Iranica antiqua, vol.16, 1981, Gand, Ministère de l'Éducation et de la Culture, 1989, pp.16-17, pl. 10, fig.3.

Cartel

  • Table ornée de serpents et de divinités aux eaux jaillissantes

    XIVe siècle avant J.-C.

    Suse, Tell de l'Acropole

  • Bronze

  • Fouilles J. de Morgan, 1898 , 1898

    Sb 185

  • Antiquités orientales

    Aile Sully
    Rez-de-chaussée
    Iran, la Susiane à l'époque médio-élamite
    Salle 304

Informations pratiques

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
Nocturne gratuite le premier samedi du mois
de 18h à 21h45

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre 2019

Information in other languages

Entrez au musée en moins de 30 minutes
en achetant votre billet en ligne :

Achetez votre billet