Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Valve de boîte à miroir

Œuvre Valve de boîte à miroir

Département des Objets d'art : Moyen Age

Valve de miroir : Jeu d'échecs

© 1993 RMN / Daniel Arnaudet

Objets d'art
Moyen Age

Auteur(s) :
Marie-Cécile Bardoz

Les ivoiriers gothiques ont livré de nombreuses pièces religieuses mais également des oeuvres profanes, telles les valves de boîtes à miroir. Les plaquettes étaient sculptées de sujets courtois ou de scènes évoquant des épisodes de romans à la mode. Le jeu d'échecs représenté ici s'inspire probablement d'un passage du roman de Tristan et Yseult. La très grande douceur du modelé de ce relief alliée à l'élégance souriante des personnages sont caractéristiques de l'art à la cour de Philippe le Bel.

La littérature courtoise

La valve de miroir, cantonnée de quatre chimères, illustre soit un épisode issu du roman de Tristan et Yseult, où, avant de boire le philtre qui les rendra amoureux, les deux protagonistes jouent aux échecs sur le bateau qui les emmène vers le roi Marc, soit le passage du roman de Huon de Bordeaux où Huon joue sa vie contre les faveurs de sa belle adversaire.

Une allégorie de l'amour courtois

La plupart des valves de miroirs gothiques évoquent des couples d'amoureux devisant ou chassant. Le motif du jeu d'échecs s'inscrit dans cette vogue : on le retrouve sur d'autres valves comme en témoigne un exemplaire conservé au Victoria and Albert Museum de Londres présentant une partie d'échecs entre deux amants. Il apparaît aussi sur le coffret à scènes courtoises de Sainte-Ursule de Cologne. Le thème du jeu d'échecs, jeu intellectuel stratégique, symbolise l'amour courtois régit lui aussi par des lois précises. Il s'oppose en cela au jeu de dés, symbole de l'amour brutal et débauché. La couronne tenue par la servante, allusion au couronnement des vœux de l'amant, évoque l'union charnelle future des deux amoureux.

L'art à la cour de Philippe le Bel

Le relief adouci ou la rondeur des volumes rappellent l'art des enluminures de Maître Honoré, ainsi que celui des sculptures réalisées aux alentours de 1300 pour Philippe le Bel à la collégiale de Poissy. Le travail raffiné de la valve s'inscrit dans la mouvance de l'art de cour français à l'époque de Philippe le Bel.

Bibliographie

- GABORIT-CHOPIN Danielle, L'art au temps des rois maudits. Philippe le Bel et ses fils 1285-1328, Catalogue d'exposition, Paris, Galeries du Grand Palais, n 98, 1998.

- GABORIT-CHOPIN Danielle, Valve de miroir : Le jeu d'échecs, in L'objet d'art de la saison, n 3, septembre 1997-février 1998.

- GABORIT-CHOPIN Danielle, Miroirs. Jeux et reflets depuis l'Antiquité, Catalogue d'exposition, musée départemental des Antiquités, Rouen, 2000-2001, p. 122.

- GABORIT-CHOPIN Danielle, Les Ivoires médiévaux, Catalogue des collections du département des Objets d'art, Paris, editions de la Réunion des musées nationaux, n 127, 2003

Cartel

  • Paris (vers 1300)

    Valve de miroir : Jeu d'échecs

  • Ivoire

    D. : 11,50 cm. ; Pr. 0,90 cm.

  • Don A.-Ch. Sauvageot, 1856 , 1856

    OA 117

  • Objets d'art

    Aile Richelieu
    1er étage
    Jeanne d'Evreux
    Salle 503
    Vitrine 18

Informations pratiques

Conformément aux directives gouvernementales de lutte contre la propagation du virus Covid-19, le musée du Louvre et le musée national Eugène-Delacroix sont fermés jusqu'à nouvel ordre.

Les visiteurs ayant acheté un billet pour cette période seront remboursés automatiquement. Aucune démarche n’est nécessaire.

Le jardin des Tuileries et le jardin du Carrousel sont ouverts.

Retrouvez sur cette page toutes les informations liées à la situation sanitaire.

Nous vous remercions de votre compréhension.