Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Vase à inscription poétique

Œuvre Vase à inscription poétique

Département des Arts de l'Islam : 1250-1500 : Le morcellement régional

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Vase à inscription poétique

© Musée du Louvre, dist. RMN / Hughes Dubois

Arts de l'Islam
1250-1500 : Le morcellement régional

Ce vase aux belles proportions constitue une pièce unique en son genre, d’une grande qualité de facture. Par sa forme, il s'inscrit dans la tradition syro-égyptienne, tandis que sa technique décorative le relie aux productions iraniennes.

La forme de ce vase à panse très arrondie est bien connue en Egypte et en Syrie, surtout depuis l'époque fatimide (909-1171) où de tels récipients servaient à conserver épices, fruits, liquides ou produits pharmaceutiques. Le décor, peint en noir sur fond gris-vert et rehaussé d’épaisses touches d’engobe blanc, rappelle la production dite « de Sultanabad » de l'Iran ilkhanide (1256-1353) ; ce qui permet de dater ce vase par comparaison. Cette influence illustre les nombreux échanges entre les territoires mamlouks (Egypte, Syrie) et l’Iran il-khanide, particulièrement après le traité de paix de 1323.
Le vase du Louvre se distingue cependant des pièces iraniennes par la qualité supérieure de son dessin, net et dynamique. D’autres céramiques de même technique et de même style ont été trouvées en Syrie (Hama) et en Egypte (Fustat).
Par ailleurs, ce vase arbore, de manière assez inhabituelle, une large inscription, plutôt soignée, qui rappelle le décor des métaux incrustés mamlouks. Ici, il s’agit d’un fragment poétique rare, d’un poète iranien du 11e siècle, Abu al-Hasan al-Bakharzi. Il est difficile de statuer sur une possible référence, métaphorique, au contenu du vase (ici, une boisson ?).

Inscription
« Ma passion pour lui est obligation, qu’il soit affectueux ou froid
Sa source est douce, qu’elle soit trouble ou pure
Je me suis livré entièrement à mon bien-aimé
S’il veut, il me ressuscitera ou me fera périr
Bien-aimé, son contentement fait le mien, mais [fragment non déchiffré] »

Bibliographie

C. JUVIN, « Vase à inscription poétique », In : Les Arts de l’Islam au musée du Louvre, Makariou S. (dir.), Paris, 2012, p. 292-294.

M. BERNUS-TAYLOR et L. KALUS, « Un vase d'apothicaire islamique », Revue du Louvre, avril 1980, p. 95-101.

Cartel

  • Vase à inscription poétique

    1ère moitié du 14e siècle

    Egypte ou Syrie

  • Céramique, pâte siliceuse, décor d'engobe et peint sur engobe sous glaçure

    H. 31,9 ; D. max. 24,9 cm

  • Achat anc. coll. Gamsaragan Bey , 1970

    MAO 618

  • Arts de l'Islam

    Aile Denon

Informations pratiques

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
Nocturne gratuite le premier samedi du mois
de 18h à 21h45

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre 2019
Le 21 juin, fermeture exceptionnelle à 18h.

Information in other languages

Entrez au musée en moins de 30 minutes
en achetant votre billet en ligne :

Achetez votre billet