Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Photographier la Syrie : regards sur le patrimoine islamique

Par Etienne Blondeau, musée du Louvre et Bassam Dayoub, collaborateur scientifique du département des arts de l'Islam

Face aux destructions irrémédiables qui touchent le patrimoine syrien, il devient indispensable de mieux connaître la documentation ayant immortalisé cet héritage en péril : archives de voyageurs, d’archéologues, d’historiens ou d’historiens de l’art. Depuis 2016, le département des arts de l’Islam du musée du Louvre a entrepris le recensement de la documentation disponible en France sur le patrimoine syrien et irakien d’époque islamique.

La photographie, invention majeure du XIXe siècle, occupe une place de premier ordre au sein de cette documentation. Elle témoigne de l’évolution du regard européen sur ce patrimoine islamique, qui a d’abord cristalisé les fantasmes de l’orientalisme.
La Syrie resta longtemps en marge des routes qui menaient les voyageurs européens en Orient. Le traditionnel « Grand Tour » poussait rarement au-delà d’Istanbul. Quant aux quelques candidats à l’aventure proche-orientale, ils se rendaient surtout en Terre Sainte ou bien au Caire, où s’étaient noués les premiers contacts entre l’Europe et le Monde arabe.

Les plus anicennes photographies de la Syrie témoignent d’un regard largement captivé par les vestiges de l’Antiquité greco-romaine. Le patrimoine islamique apparaît de manière marginale, résumé à quelques monuments phares, servant souvent de fonds à des scènes pittoresques de la vie locale.
Sous mandat français entre 1920 et 1946, la Syrie acceuille désormais militaires, diplomates, savants et voyageurs qui profitent des développements techniques de la photographie pour immortaliser leur séjour. Pour les instances militaires, le pays reste un territoire à contrôler, et donc à mieux connaître. La création de l'Institut français d'archéologie et d'art musulmans de Damas, en 1923, relève en partie de cette logique et accompagne le développement d’un domaine de recherche en pleine construction. La ville arabe de l’époque médiévale et moderne devient l’un des terrains privilégiés des historiens et des historiens de l’art « orientalistes ». La photographie documente ce riche patrimoine bâti, aujourd’hui détruit ou menacé.

Étienne Blondeau est conservateur du patrimoine au département des Arts de l’Islam du musée du Louvre, où il est en charge des collections du Monde arabe médiéval.

Bassam Dayoub est docteur en archéologie islamique. Ses travaux de thèse portaient sur le quartier du Midan, à Damas (L’expansion urbaine extra-murale de la ville de Damas de l’époque Seldjoukide jusqu’à la fin de l’époque mamelouke : l’exemple du quartier du Midan). Il est l’auteur de plusieurs articles sur l’histoire et le patrimoine damascènes.

Ils mènent ensemble le programme PAPSI (Projet de recensement des Archives sur le Patrimoine islamique Syrien et Irakien), qui aboutira fin 2018 à une publication en ligne décrivant l’ensemble des fonds français portant sur le patrimoine islamique de ces deux pays.

Informations pratiques

Lieu :
Auditorium du Louvre sous la pyramide.

Tarif D : 8 euros, 6 euros (réduit) ou 4 euros (solidarité et jeunes)
Gratuit avec la carte "Amis du Louvre Jeune" dans la limite d’un quota de places garanties.
Gratuit pour les étudiants en art, histoire de l’art et architecture
Retrait des billets une heure avant à la banque d’accueil de l’auditorium.

Caisse de l’auditorium
Du lundi au dimanche (sauf le mardi) de 9h à 17h15, et les mercredis et vendredis jusqu’à 19h15.
Fermeture du 29 juin au 30 août inclus.

Par téléphone 01 40 20 55 00
du lundi au vendredi (sauf mardi) de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.

Sur internet
www.fnac.com

Accès
Métro : Palais-Royal / Musée du Louvre.
Entrée par la Pyramide, le passage Richelieu (de 9h à 17h30,jusqu’à 18h les mercredis et vendredis), ou les galeries du Carrousel.
Parc de stationnement du Carrousel ouvert de 7h à 23h.

Acheter un billet