Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Pise, XIVe siècle et Bourgogne, XVe siècle. Dialogue sur des...

Conférences et colloques Pise, XIVe siècle et Bourgogne, XVe siècle. Dialogue sur des ensembles séparés entre les musées du Louvre et de Cluny

Conférence

par Damien Berné et Élisabeth Taburet-Delahaye, musée de Cluny, Marc Bormand et Sophie Jugie, musée du Louvre
En lien avec l’« Invitation au musée de Cluny » (musée du Louvre, aile Richelieu, niveau 0, salle 10 et aile Denon, niveau -1, galerie Donatello, jusqu’au 19 mars 2018).

Depuis quelques mois, le musée de Cluny est en travaux : il a engagé sa rénovation, par la création d’un nouvel accueil et la refonte de son parcours de visite. Sa fermeture partielle pendant ce chantier lui a permis de proposer de réunir au Louvre, du 7 avril 2016 au 19 mars 2018, deux ensembles de sculptures habituellement séparées : d’une part, les statuettes d’un retable du Couronnement de la Vierge (Richelieu, niveau 0, salle Philippe Pot) ; de l’autre, L’Ange de l’Annonciation de Cluny et la Vierge de l'Annonciation du Louvre, attribués à Nino Pisano et son atelier (Denon, niveau -1, galerie Donatello).
La directrice du musée de Cluny présentera le projet de rénovation en cours, puis les conservateurs des deux musées dialogueront pour présenter les deux dossiers. Ils reviendront sur les statuettes et leur appartenance probable à un grand retable de bois polychromé, qui aurait orné l’abbaye cistercienne de Theuley près de Gray. En ce qui concerne l’Ange et la Vierge, ils rendront compte des premières conclusions d’une journée d’études organisée au Louvre fin 2016 avec des spécialistes italiens et français. Grâce à des analyses historiques et matérielles, le type de liens qui unissent les deux œuvres a pu être débattu et approfondi.

Ancien élève de l'École des chartes et docteur en histoire de l'art, Damien Berné a consacré une thèse au rapport entre l'espace architectural de l'abbatiale de Saint-Denis et les manifestations liturgiques et commémoratives qui y sont à l’œuvre entre l'abbatiat de Suger et le début du XVIe siècle. Après avoir été responsable des collections du Moyen Âge et de la Renaissance au Palais des Beaux-Arts de Lille, il est depuis 2011 conservateur au musée de Cluny – musée national du Moyen Âge, où il est chargé des sculptures en pierre, bois et ivoire entre 800 et 1515. Il prépare une exposition sur la naissance de la sculpture gothique entre Saint-Denis, Paris et Chartres.

Élisabeth Taburet-Delahaye est conservateur général du Patrimoine et directrice du musée de Cluny – musée national du Moyen Âge depuis 2005. Ses recherches portent principalement sur la tapisserie, l'orfèvrerie et l'émaillerie du Moyen Âge.

Depuis 1999, conservateur au département des Sculptures du musée du Louvre, Marc Bormand est en charge de la sculpture italienne des XIIIe au XVIe siècle. À ce titre, il a participé au catalogue des Sculptures européennes du musée du Louvre et a suivi de nombreux travaux de restauration des collections. Il a été co-commissaire de plusieurs expositions en France sur la sculpture de la Renaissance italienne (« Les Della Robbia » en 2002, « Desiderio da Settignano, sculpteur de la Renaissance florentine » en 2006, « Le Printemps de la Renaissance » en 2013) et a co-dirigé plusieurs programmes de recherches sur les matériaux de la sculpture de cette période (terre-cuite émaillée, terre-cuite polychromée et, actuellement en cours, stuc polychromé) en collaboration avec le C2RMF. Il coordonne actuellement la préparation du catalogue raisonné des sculptures toscanes du XVe siècle du musée du Louvre et prépare une exposition sur la sculpture italienne de 1460 à 1520.

Sophie Jugie est conservatrice générale du Patrimoine, directrice du département des Sculptures. Elle a fait ses études à l’École nationale des Chartes, à l’École du Louvre et à l’Institut national du Patrimoine. Elle a commencé sa carrière comme conservatrice au Musée national de la Renaissance, à Écouen, puis au musée des Beaux-Arts de Dijon avant d’en prendre la direction. Elle a entamé la rénovation de ce musée, avec la construction de réserves et le réaménagement des collections du Moyen Âge et de la Renaissance. Au musée des beaux-arts de Dijon, elle a été le commissaire de l’exposition « L’Art à la cour de Bourgogne. Le mécénat de Philippe le Hardi et Jean sans Peur », réalisée avec le Cleveland Museum of Art, et l’auteur d’ouvrages sur la chartreuse de Champmol, le Palais des ducs de Bourgogne, les tombeaux des ducs et les retables de la chartreuse de Champmol. Au Louvre, elle est en charge des sculptures du XVe et du XVIe siècle pour la France et l’Europe du Nord. Elle participe au programme de recherche sur les usages de l’albâtre en France et prépare un livre de la collection « Solo » (Louvre Éditions) sur le tombeau de Philippe Pot.

Informations pratiques

Lieu
Auditorium du Louvre

Tarif E
6 €, plein
5 €, réduit
3 €, jeune (- de 26 ans) ; solidarité ; scolaire

Gratuit
- Adhérents Amis du Louvre Jeunes ;
- Etudiants en art, histoire de l’art et architecture ;
- Personnel du ministère de la Culture et de la Communication ;
- Membres du Conseil International des Musées (ICOM).
Entrée libre dans la demi-heure précédant la manifestation, sur présentation d’un justificatif

Caisse de l’auditorium
du lundi au dimanche (sauf le mardi et sauf les dimanches sans séances) de 9h à 17h15, et les mercredis et vendredis jusqu’à 19h15.
Par téléphone 01 40 20 55 00
du lundi au vendredi (sauf mardi) de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.

Acheter un billet