Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Présentation d'exposition : Un duel romantique. Le Giaour de...

Conférence en direct de l'auditorium
En "live" sur YouTube
le 14/12/2020 à 12h30

par Claire Bessède, musée national Eugène-Delacroix, et Grégoire Hallé, musée des Beaux-Arts de Draguignan

Commissaires de l’exposition :
Claire Bessède, directrice du musée national Eugène-Delacroix
Grégoire Hallé, directeur du musée des Beaux-Arts de Draguignan

Tout au long de sa carrière, Eugène Delacroix puise son inspiration dans les romans et poèmes de l’écrivain britannique Lord Byron, le tableau La Mort de Sardanapale, conservé au musée du Louvre, en étant le plus célèbre exemple. Fasciné à la fois par l’Orient et par l’Angleterre, Delacroix trouve dans l’œuvre byronien des sujets à sa mesure. Leur fascination commune pour la Grèce et son histoire fait naître chez Delacroix en 1824 l’envie de représenter sur ses toiles l’un des poèmes de Lord Byron : Le Giaour, fragment d’un conte turc, publié en 1813.

Entre histoire d’amour, de trahison et de vengeance, ce poème narre le conflit entre le riche Pacha Hassan et le Giaour, un Vénitien amoureux d’une des esclaves du harem d’Hassan. Pendant plus de vingt-cinq ans, Eugène Delacroix va s’appuyer sur ce texte pour produire de nombreuses œuvres — des esquisses, des peintures, une lithographie — représentant l’univers du poète britannique, ou s’en inspirant.

Illustrant cette passion nourrie par Delacroix pour l’univers de Lord Byron, l’exposition ‘’Un duel romantique, Le Giaour de Lord Byron par Delacroix’’, confronte les tableaux réalisés par le peintre autour du combat du Giaour et du Pacha. Ainsi, on peut y voir des œuvres phares de l’artiste telles que Le combat du Giaour et du Pacha (Musée des Beaux-Arts de la ville de Paris, Petit Palais), ou Scène de guerre entre Grecs et Turcs (Pinacothèque nationale, Athènes). L’exposition donne également à voir comment des artistes comme le compositeur Hector Berlioz, le peintre Ary Scheffer ou l’écrivain Alexandre Dumas, ont, à l’instar du peintre romantique, à leur tour illustré le Giaour dans tous les domaines : peinture, théâtre, musique, opéra… Au-delà de l’illustration littérale du poème, l’exposition explore dans un second temps le processus créatif de Delacroix. On y découvre la manière dont l’artiste a puisé dans les différentes thématiques qui lui sont chères - le combat, la guerre d’Indépendance grecque, les costumes et accessoires orientaux, les chevaux - pour représenter le Giaour.

Conservatrice en chef du patrimoine, Claire Bessède est, depuis juin 2019, directrice du musée national Eugène-Delacroix.
Diplômée de l’Institut d’Etudes politiques de Paris, de l’École du Louvre et de l’Institut national du Patrimoine, elle a commencé sa carrière en 1996 comme attachée d’administration au ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie. En 2006, elle est devenue conservatrice au département des publics de la Direction des musées de France et au musée national Jean-Jacques Henner, avant de rejoindre en 2010 la sous-direction de la politique des musées du Service des musées de France du ministère de la Culture. Entre 2015 et 2019, elle était conservatrice du musée national Jean-Jacques Henner, où elle a notamment préparé la réouverture du musée et son nouvel accrochage en mai 2016 après les travaux de rénovation.
Claire Bessède a notamment été commissaire des expositions Face à l’Impressionnisme, Jean-Jacques Henner (1829-1905), le dernier des Romantiques au musée de la Vie romantique (2007-2008) et Roux ! De Jean-Jacques Henner à Sonia Rykiel au musée national Jean-Jacques Henner (2019). Entre 2016 et 2019, elle a été à l’origine des expositions-dossiers d’arts graphiques et des résidences d’artistes contemporains (Christelle Téa, Eugénie Alméras et Demian Majcen) au musée national Jean-Jacques Henner.

Conservateur du patrimoine depuis 2016, Grégoire Hallé est diplômé de l’École du Louvre et de l’Institut national du Patrimoine. Spécialiste de la peinture, il a étudié la fortune critique du Moulin de Rembrandt van Rijn et le dispositif de présentation des œuvres dans l'exposition Omaggio à Lorenzo Lotto aux Galeries de l'Académie de Venise.
Entre 2016 et 2020, il a dirigé le musée des Beaux-Arts de Draguignan et piloté la restructuration complète du musée, tant architecturale que scientifique. Depuis 2020, il prend progressivement des fonctions de direction au musée des Beaux-Arts de Chartres. Grégoire Hallé a notamment été commissaire de l’exposition Delacroix, Signac : la couleur du néo-impressionnisme au musée de l’Annonciade à Saint-Tropez (2019). Il est commissaire, avec Claire Bessède, de l’exposition Un duel romantique. Le Giaour de Lord Byron par Delacroix au musée national Eugène-Delacroix

Informations pratiques

Conformément aux directives gouvernementales de lutte contre la propagation du virus Covid-19, l'auditorium du Louvre sera fermé jusqu'au mardi 15 décembre inclus.
Certaines manifestations (à huis-clos) seront diffusées en "live" sur notre chaine YouTube ou mises en ligne prochainement.

 

Retrouvez tous les "lives" en direct du musée du Louvre

Programme

Programme de salle

Un duel romantique. Le Giaour de Lord Byron par Delacroix 

Cliquez ici