Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Evénements>Les Mercredis de la Petite Galerie

  • Ali Rébeihi

Evénement Les Mercredis de la Petite Galerie

Un rendez-vous mensuel animé par Ali Rebeihi

Rien de mieux pour enrichir ses connaissances que de confronter les points de vue et de mélanger les genres. C’est ce que propose ce nouveau rendez-vous imaginé à l’occasion de l’ouverture de la Petite Galerie.
Chaque mois, le journaliste et producteur à France Inter Ali Rebeihi s’empare d’un sujet en lien avec les mythes de la création en conviant des personnalités issues de multiples horizons : conservateurs au Louvre, historiens d’art, scientifiques, anthropologues, artistes…  Une façon ludique et éclairante de parfaire votre culture générale !

26 février 2016 à 15h
Cinéma Jeune public, à partir de 5/6 ans
Horus prince du soleil

Film d'animation de Hayao Miyazaki et Isao Takahata.
Jap., 1968, 82 min.
Après avoir réussi à retirer une épée plantée dans un rocher, le jeune et courageux Horus reçoit de son père la mission de sauver son peuple.


23 mars 2016 à 18h30
Au pays des merveilles : mythes fondateurs et fantasy
Avec Dominique de Font-Réaulx, musée national Eugène-Delacroix, Anne Besson, maître de conférences en Littérature générale et comparée à l’université d'Artois (Arras) et Stephane Marsan, auteur et un éditeur de fantasy


Il y a 150 ans, un professeur de mathématiques britannique, le révérend Charles Dodgson publiait un texte singulier, mêlant rêveries et aventures, dont l’héroïne était une petite fille, à la découverte d’un étrange pays des merveilles, à la rencontre d’elle-même. Alice au pays des merveilles valut à Lewis Carroll une reconnaissance universelle. Le professeur de logique s’était abandonné avec un talent rare aux vertiges du non sense, offrant ainsi les fondements d’un genre nouveau, qui n’a cessé de s’enrichir et de se développer. Le fantasy connaît aujourd’hui un succès considérable, que les jeux vidéo, les ressources numériques, l’interactivité, ont enrichi. Associant étrangeté et familiarité, inventant des créatures bizarres pourtant proches de nous, il offre d’imaginer un monde parallèle, séduisant et magique.

La Petite Galerie, nouvel espace au sein du Louvre, s’est inspirée de la traversée du miroir de Lewis Carroll ; sa scénographie s’est nourrie de la succession des univers parcourus par Alice. En lien avec l’exposition, cette séance permettra d’analyser et de tenter de comprendre le succès de la fantasy, 150 ans après la parution d’Alice.


20 avril 2016 à 18h30
Comment les super-héros peuvent-ils changer nos vies ?
Rencontre animée par Ali Rebeihi

Avec Laurent Aknin, historien et critique de cinéma, auteur de Mythes et idéologie du cinéma américain (Vendémiaire, 2014) ) ; Ludovic Laugier, musée du Louvre, Simon Merle, professeur de philosophie et auteur de Super-héros et Philo (Bréal, 2012) et Phalène de La Valette, journaliste culture du Point.

Personnage central de toute histoire mythologique, le héros est celui dont les aventures parviennent, dans la succession de leurs événements, à raconter l’histoire de son accomplissement. On ne naît pas héros, on le devient. Les héros nous offrent ainsi, dans leurs exploits à devenir eux-mêmes, autant de modèles pour nous réaliser, au-delà de nos peurs et de nos craintes.

Nés dans l’Amérique du Nord de l’entre-deux guerres, marquée par la grande dépression financière, demeurant pourtant confiante dans sa capacité à faire rempart face aux menaces racistes et fascistes qui ravageaient la vieille Europe, les super-héros ont été imaginés tout puissants. Capables de déjouer toutes les menaces, de détourner toutes les embûches, de protéger les faibles, de punir les puissants. Le cinéma a donné à ces personnages de bandes dessinées un rayonnement universel ; au fil des épisodes, ces super héros ont, parfois, dévoilé d’eux-mêmes une face plus sombre. 
Liée au choix des œuvres présentées dans la Petite Galerie, cette séance cherchera à comprendre si ces super-héros peuvent changer nos vies, par leurs exploits, comme par leurs faiblesses.


29 avril 2016 à 15h
Cinéma Jeune public à partir de 6 ans
Film d'animation de Wang Shuchen, Yan Ding Xian et Xu Jingda, Chine, 1979, 65 min, coul.

Produit par des studios d'animation de Shanghaï, ce film novateur inspiré de la mythologie et de la peinture traditionnelle chinoises, met aux prises un petit garçon de 7 ans avec des forces maléfiques déchaînées.


11 mai 2016 à 18h30
Métamorphoses et mélanges des genres
Rencontre animée par Ali Rebeihi

Avec Dominique de Font-Réaulx, musée national Eugène-Delacroix, Blandine Le Callet, maître de conférence de latin à l’université Paris-Est Créteil, romancière et essayiste, Bruno Humbeeck, chercheur en pédagogie familiale et scolaire à l'université de Mons et Yves Sarfati, professeur de médecine, neuroscientifique et psychanalyste, université Paris Diderot

Se transformer. Pour devenir soi, pour devenir un autre. Pour séduire, pour échapper à l’ennemi, pour tromper, pour jouer, pour triompher ou pour éviter de perdre. Les mythes sont riches de métamorphoses. Les transformations en animal, en plantes, en objets sont nombreuses. Cette nouvelle apparence conserve souvent la trace de ce que fut, avant, celui ou celle ainsi transformé (e). La métamorphose est ainsi tout à la fois duperie et révélation. Au cœur des narrations mythologiques, les métamorphoses sont devenues, par nature, par leur lien entre durée et figuration, un des ressorts du succès au cinéma. Dessins animés comme films d’avant-garde requièrent aux subterfuges de la transformation.
Cette séance, liée à la conception de la Petite Galerie et aux films qui y sont présentés, cherchera à mettre en évidence les mystères physiques et psychologiques de la métamorphose et sa narration, d’Ovide au cinéma d’auteur.

15 juin 2016 à 18h30
Rencontre animée par Ali Rebeihi

Avec Jean-Luc Martinez, président-directeur du musée du Louvre, Dominique de Font-Réaulx, directrice du musée national Eugène-Delacroix et Laurent Aknin, historien et critique de cinéma, auteur de Mythes et idéologie du cinéma américain (Vendémiaire, 2014).

Né, dans sa forme moderne, à la fin du XVIIIe siècle, le musée crée, grâce au rassemblement d'œuvres insignes, conçues pour d'autres lieux que ses galeries, un espace-temps nouveau. En présentant l'art du passé, le musée invente un présent inédit, à la découverte duquel il invite ses visiteurs. Lieu où sont réunis les merveilles du monde, offertes au regard de tous, il permet tout à la fois la confrontation à la réalité de l'œuvre d'art, et son appropriation, tout en donnant la possibilité de dessiner, au fil de ses salles, un voyage imaginaire.  Ainsi, le musée se conçoit comme un lieu où se construit et se donne à voir la mémoire des civilisations et des peuples, et où se révèle la manière singulière de chacun de la regarder. Entre éducation artistique et plaisir esthétique, il est un lieu remarquable.

Cette dernière séance des Mercredis de la Petite Galerie, en lien avec l'exposition Mythes fondateurs qui a ouvert cet espace nouveau au sein du Louvre, permettra de donner quelques pistes de réflexion sur le musée, de revenir sur ses intentions initiales, sur les transformations de la création artistique induite par sa fondation, sur les enjeux de sa représentation, par le cinéma notamment. La présentation, au Louvre, de l'exposition dédiée au musée des Monuments français d'Alexandre Lenoir, crée également l'occasion d'exalter les conditions de la création des musées en France.


 

Agenda des expositions et évenements
D L M M J V S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3

Toute la programmation

Informations pratiques

Lieu
Auditorium du Louvre

Tarif E
6 €, plein
5 €, abonnement classique
4 €, abonnement tarif réduit
3 €, réduit
3 €, jeune ; solidarité
3 €, scolaire

Caisse de l’auditorium
Du lundi au samedi (sauf le mardi),de 9h à 17h15, les mercredi et vendredi jusqu’à 19h15.
Ventes en continu à la Fnac.

Par téléphone
01 40 20 55 00
Du lundi au vendredi (sauf mardi), de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.

Acheter des billets pour le cycle