Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Quelques pépites découvertes au fil du futur catalogue de...

par Michèle Bimbenet-Privat, musée du Louvre, Catherine Gougeon, musée du Louvre et Florian Doux, doctorant à l’EPHE

La reprise du catalogue de la collection d’orfèvrerie moderne du département des Objets d’art s’est révélée riche en découvertes. En effet, sa dernière version, réalisée en 1958, n’avait pas pris en compte la période de la Renaissance et ses œuvres magistrales et si rares. Celles-ci sont ainsi pour la première fois étudiées en profondeur ; les nombreuses acquisitions réalisées depuis les années 1960 peuvent maintenant bénéficier de l’évolution des connaissances les plus récentes sur l’art et les poinçons des orfèvres français.
La conférence sera l’occasion de mettre au jour quelques pépites découvertes au fil des recherches en cours. Le travail de catalogue s’accompagne du plaisir de manipuler chacune des pièces, de les voir d’un œil neuf et d’apprendre à admirer l’habileté technique des grands orfèvres. Il permet d’apprécier les « dessous des œuvres », de démonter au sens propre ces constructions complexes.
La collection du Louvre révèle aussi progressivement son histoire. Elle est ainsi l’héritière des figures les plus marquantes des grands collectionneurs du 19e siècle, par exemple le baron Jérôme Pichon qui fut non seulement l’amateur renommé que l’on sait, mais l’un des champions de la contrefaçon. La conférence fera ainsi le point sur les forces et les faiblesses d’une collection qui reste unique au monde.

Michèle Bimbenet-Privat, Catherine Gougeon et Florian Doux sont chargés de la rédaction du catalogue de l’orfèvrerie moderne.

Michèle Bimbenet-Privat, archiviste paléographe, conservateur général, a travaillé successivement aux Archives nationales puis au musée national de la Renaissance - château d’Écouen avant de rejoindre le Louvre en 2011. Spécialiste de l’orfèvrerie française, elle a été professeur associé à l’université de Paris IV-Sorbonne et a publié de nombreux ouvrages, en particulier sur l’orfèvrerie parisienne aux 16e et 17e siècles (en 1992 et 2002) et plus récemment sur l’orfèvrerie allemande de la Renaissance (2017).
Catherine Gougeon, chargée d’études documentaires au département des Objets d’art, a publié «Un collectionneur d’orfèvrerie au XIXème siècle : le baron Pichon» dans Mélanges en l’honneur de Daniel Alcouffe, Dijon  2004.
Florian Doux est doctorant à l’EPHE, sa thèse porte sur les collectionneurs de dessins en France à la fin du 17e siècle.


Evénement(s) : 12h30 au Louvre

Informations pratiques

Lieu
Auditorium du Louvre, sous la pyramide

Tarif D
8 €, plein
6 €, réduit
4 €, jeune (- de 26 ans) ; solidarité ; scolaire

Gratuit
- Adhérents Amis du Louvre Jeune ;
- Etudiants en art, histoire de l’art et architecture ;
- Personnel du ministère de la Culture et de la Communication ;
- Membres du Conseil International des Musées (ICOM).

Entrée libre dans la demi-heure précédant la manifestation, sur présentation d’un justificatif

Caisse de l’auditorium
Du lundi au dimanche (sauf le mardi) de 9h à 17h15, et les mercredis et vendredis jusqu’à 19h15.
Par téléphone 01 40 20 55 00
du lundi au vendredi (sauf mardi) de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.

Acheter un billet