Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Renaissance d'Héliopolis d'Égypte

Fouilles égypto-allemandes dans le temple du soleil à Matariya, Le Caire 2018 - 2019
par Dietrich Raue, musée égyptien de l'université de Leipzig - Georg Steindorff

Principal axe de la religion de l’Égypte ancienne, le culte du soleil avait pour centre le site d’Héliopolis, lieu originel et référence nationale pour les Égyptiens. C’est notamment au temple d’Héliopolis que débuta la création du monde au premier lever du soleil et où se situaient le siège du tribunal des dieux, lieu du jugement des morts, ainsi que la résidence divine et la tombe du soleil osirien. C'était dès lors une obligation royale de lui octroyer des donations somptueuses, sous la forme de bâtiments et de fondations.

Les premières fouilles systématiques ont été entreprises, à partir de 2012, dans le temenos principal par une mission archéologique égypto-allemande, dirigée par Aiman Ashmawy et Dietrich Raue.

Ces recherches ont permis de constater que le Moyen Empire (12e dynastie) renouait avec la tradition de l’Ancien Empire tardif en faisant d’Héliopolis le centre de légitimation du royaume égyptien unifié. Le renouvellement d’Héliopolis se poursuivi de manière programmatique jusqu’à la période saïte (7e-4e siècles avant notre ère). Ainsi, les rois n’eurent de cesse de renouer avec les Grandes Époques. Malgré une exploitation comme carrière au Bas-Empire romain et la construction d’une enceinte fatimide, le site a conservé de nombreux monuments importants.

Les derniers résultats des fouilles, datant de l’automne 2019, ont même permis de mettre en évidence des traces d’activité à des époques encore peu connues à Matariya, comme la Troisième Période intermédiaire.

Dietrich Raue est conservateur au musée égyptien de l'université de Leipzig (Allemagne). Docteur en égyptologie depuis 1996, il a participé à de nombreuses campagnes de fouilles archéologiques en Égypte (Éléphantine, Dahchour, Gizeh, Hiérakonpolis, Thèbes) et en Éthiopie (Nord Tigray).  Depuis 2012, il dirige, en collaboration avec Aiman Ashmawy, les fouilles égypto-allemandes du temple d’Héliopolis (Le Caire). Le recherches de Dietrich Raue portent sur le temple d’Héliopolis et son histoire, les habitations de l’Ancien Empire à Éléphantine, les mastabas de la 4ème dynastie à Dahchour, les relations entre l ́Égypte et la Nubie, la céramique du 3e millénaire avant notre ère et les relations entre le Tigray / Éthiopie et la vallée du Nil. En 2018, il a été lauréat du Prix Jean et Marie-Françoise Leclant de l'Académie des Inscriptions et des Belles-Lettres pour son programme de recherche sur le temple d’Héliopolis.


Evénement(s) : 12h30 au Louvre

Informations pratiques

Mise en vente le 19 février 2020

Lieu
Auditorium du Louvre, sous la pyramide

Tarif D
8 €, plein
6 €, réduit
4 €, jeune (- de 26 ans) ; solidarité ; scolaire

Gratuit
- Adhérents Amis du Louvre Jeune ;
- Etudiants en art, histoire de l’art et architecture ;
- Personnel du ministère de la Culture et de la Communication ;
- Membres du Conseil International des Musées (ICOM).

Entrée libre dans la demi-heure précédant la manifestation, sur présentation d’un justificatif

Caisse de l’auditorium
Du lundi au dimanche (sauf le mardi) de 9h à 17h15, et les mercredis et vendredis jusqu’à 19h15.
Par téléphone 01 40 20 55 00
du lundi au vendredi (sauf mardi) de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.

Acheter un billet