Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Stuc et variation. Les reliefs en stuc polychromé de la...

Remerciements :
En collaboration avec le C2RMF

Sous la direction scientifique d’Anne Bouquillon, C2RMF, et Marc Bormand, musée du Louvre

Deux journées :
Jeudi 27 juin de 10h à 18h à l’auditorium du musée du Louvre
Vendredi 28 juin de 9h30 à 17h à l’auditorium du C2RMF

La diffusion des reliefs des grands sculpteurs florentins au 15e siècle a bénéficié de la mise en oeuvre de techniques de productions sérielles dont le stuc est un des supports privilégiés. Le programme de recherche ESPRIT (2014-2018) a permis d’en aborder de nombreux aspects. En plus de l’étude des matériaux constitutifs des oeuvres, des recherches en histoire de l’art, des campagnes de restaurations nécessitant aussi l’analyse des polychromies ont permis de rassembler de nouvelles connaissances.

Dans une série de communications, historiens d’art et scientifiques présentent à la fois l’environnement historique de ces oeuvres, leurs caractéristiques matérielles et ouvrent la discussion sur l’origine des matériaux et leur mise en oeuvre. On verra alors ces oeuvres parfois déconsidérées reprendre leur juste place dans la production artistique de la Renaissance.

Jeudi 27 juin 2019
à l’auditorium du musée du Louvre

10h
Ouverture

par Isabelle Pallot-Frossard, C2RMF, et Sophie Jugie, musée du Louvre

Partie 1
Une matière multiple
10h30

La Vierge, le plâtre et les multiples : étudier les stucs polychromés de la Renaissance italienne
par Anne Bouquillon, C2RMF, et Marc Bormand, musée du Louvre

11h
Singuliers pluriels : l’art du multiple à la Renaissance en Italie

par Philippe Sénéchal, université de Picardie Jules Verne, Amiens

11h30
Bon marché et polyvalente. La sculpture en plâtre entre peinture et architecture

par Eckart Marchand, International Research Project Bilderfahrzeuge, Warburg Institute, Londres

12h
Déchiffrer les matériaux constitutifs et les procédés techniques utilisés pour la production des « Madonne di gesso » : étude technique des reliefs de dévotion en stuc des Maîtres de la Renaissance italienne

par Gianluca Gariani, C2RMF/Université de Cergy-Pontoise

12h30
Débat

Partie II
Étudier, présenter, conserver

15h
Entre stuc et papier mâché : sculptures polymatérielles de la Renaissance italienne

par Raffaele Casciaro, Lecce, université du Salento

15h30
Couleurs, matériel et matière : aperçu scientifique de la polychromie de reliefs en stuc italiens de la Renaissance

par Anne-Solenn le Hô, C2RMF

16h
Restaurer les reliefs en stuc italiens de la Renaissance : aspects matériels d’une réhabilitation

par Alexandra Gérard, C2RMF

16h30
Les reliefs en stuc : histoires de collections

Table ronde
avec Ilaria Ciseri, musée national du Bargello, Florence
Giancarla Cilmi, EPHE, doctorante en histoire de l’art (sujet de thèse : Édouard André et Nélie Jacquemart collectionneurs d’art italien au 19e siècle en France)
Antonella Nesi, musée Bardini, Florence
Modérateur : Pierre Curie, musée Jacquemart-André, Paris

18 h
Débat

 

Vendredi 28 juin 2019
à l’auditorium du C2RMF
(sur inscription : www.C2RMF.fr)
Pas de traduction simultanée

Accueil
par Isabelle Pallot-Frossard, C2RMF

Partie I
Origine des matières premières et préparation du « stuc »

9h30
Investigating the provenance of the gypsum used in Florentine botteghe : results and perspectives on geochemical and isotopic markers

par Gianluca Gariani, C2RMF/Université de Cergy Pontoise ; Lise Leroux, LRMH, Champs sur Marne ; Philippe Bromblet, CICRP, Marseille ; Wolfram Kloppmann, BRGM, Orléans et Fabio Fratini, CNR, Florence

10h
Microstructure imaging of Florentine stuccoes through x-Ray tomography : a new insight on ancient plaster-making techniques

par Florian Beaugnon et Gilles Wallez, Chimie ParisTech, PSL Research University, et Emmanuelle Gouillard, Saint Gobain/ CNRS, Aubervilliers

10h30
Caractérisation des matières organiques dans les reliefs italiens par GC-MS

par Witold Nowik, LRMH, Champs sur Marne, et Amra Aksamija, Art Institute of Chicago

10h45
Proteomic analysis of stuccoes

par Caroline Tokarski, université de Bordeaux

11h10
Pause

Partie II
Mise en oeuvre et étude de cas

11h30
Techniques de fabrication des reliefs : observations et hypothèses

par Jennifer Vatelot, restauratrice

12h
Une étude de cas pluridisciplinaire : La Vierge aux candélabres d’Antonio Rossellino

par Séverine Guillet, École du Louvre ; Laurence Labbe, restauratrice ; Nathalie Pingault et Charlotte Hochard, C2RMF ; Ilaria Ciseri, musée national du Bargello, Florence

Partie III
Prochains défis
14h30
La matière organique incluse dans les plâtres : un défi pour la datation par le radiocarbone

par Pascale Richardin, C2RMF

14h45
Radiocarbon dating of very low carbon content sample in Culture Heritage : The PatriC14 project

par Christophe Moreau, CEA, Saclay

15h
On the possibility of dating calcium sulfate samples : luminescence and dose response measurements

par Ioanna Sfampa, Lamprini Malletzidou, Konstantinos M.Paraskevopoulos et George Kitis, Université de Thessalonique (Grèce), et George S. Polymeris, Université d’Ankara (Turquie)

15h30
LIMA project

par Rita Wiesinger, Manfred Schreiner, Federica Cappa, Academy of Fine Arts, Vienne (Autriche)

16h
Beyond ESPRIT project : new European project perspectives

par Fabrice Goubard, LPPI/Université Cergy Pontoise

16h30
Discussion

Informations pratiques

Ouverture des ventes le 22 mai 2019

Lieu
Auditorium du Louvre, sous la pyramide

Entrée libre dans la mesure des places disponibles

A noter également, le 28/06 à l’auditorium du C2RMF (sur inscription, C2RMF.fr), pas de traduction simultanée.