Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Suse et l’Élam, un empire aux portes de la Mésopotamie au IIe...

Par Florence Malbran-Labat, Archéorient MSH Maison de l’Orient et de la Méditerranée, et Carole Roche-Hawley, CNRS - UMR8167 Orient et Méditérranée

À l’est de la Mésopotamie se développèrent dans l’Antiquité des empires puissants, aux hautes visées politiques, économiques et culturelles. Malgré leur dynamisme ces empires élamites, centrés sur la plaine de Susiane et les hautes vallées du Zagros, sont longtemps restés dans l’ombre de la civilisation mésopotamienne. En effet, la culture écrite mésopotamienne y a été implantée dès la fin du 3e millénaire avant notre ère. Les sciences mathématiques, les connaissances juridiques et les traditions littéraires suméro-akkadiennes y furent enseignées et transmises localement. L’akkadien y fut longtemps la langue de l’écrit même si les Élamites furent très inventifs en ce qui concerne les écritures. L’archéologie comme l’épigraphie témoignent d’une civilisation complexe, nourrie d’emprunts divers et de traditions locales vivaces.

La découverte de l’histoire élamite est une aventure récente qui se poursuit aujourd’hui. Elle a débuté à la fin du 19e siècle avec les fouilles de Suse menées par l’archéologue français Jacques de Morgan, fouilles qui se sont poursuivies jusqu’en 1979. Objets et tablettes mis au jour ont été pour une partie envoyés au musée du Louvre et constituent une importante collection qui fournit aux chercheurs une base de travail très productive et encore en partie inexploitée.
Nombre de textes, rédigés en akkadien ou en élamite, ont été publiés. Ils ont permis de reconstruire l’histoire des dynasties et de pénétrer la civilisation élamite riche à la fois d’emprunts à la Mésopotamie et de la permanence de traditions locales. Des inédits sont en cours d’étude, qui apportent des éléments nouveaux sur les processus politiques, économiques et juridiques propres à l’Élam. Contrats, bordereaux administratifs, lettres évoquent une administration étatique développée et une société très structurée.

Après une thèse sur l’empire néo-assyrien et son armée, Florence Malbran-Labat s’est spécialisée dans l’étude de la diffusion de la civilisation de la Mésopotamie sur ses marges occidentale et orientale. Membre de la mission archéologique de Ras Shamra-Ougarit, elle a participé à la publication des textes akkadiens découverts dans cette capitale de la côte syrienne aux 14e et 13e siècles avant notre ère. Directrice de Recherche, elle a enseigné la langue akkadienne à l’École du Louvre et la langue élamite. Elle a étudié les inscriptions royales de Suse et publié le catalogue des briques conservées au musée du Louvre.  Avec Carole Roche-Hawley, elle prépare la publication des inédits du chantier A de Suse, fouillé par Roman Ghirshman.

Carole Roche-Hawley est directrice de recherche au CNRS (UMR 8167, Orient & Méditerranée) et est spécialisée dans les cultures scribales akkadiennes périphériques. Sa thèse porte sur la prosopographie du royaume d’Ougarit, petit royaume syrien des 14e et 13e siècles avant notre ère. Elle est membre des missions de Ras Shamra-Ougarit, Tell Kazel et Ras ibn Hani dont elle édite des textes sous formes d’articles ou de volumes collectifs. Elle enseigne l’akkadien à l’École des langues et civilisations de l’Orient ancien.
Elle a publié les briques élamites conservées aux musées royaux d’art et d’histoire de Bruxelles. Avec Florence Malbran-Labat elle a publié une réédition des textes dits de Malamir, provenant d’Elam et datant du milieu du 2e millénaire avant notre ère. Elles préparent à présent l’édition des textes mis au jour par Roman Ghirshman sur le chantier A de la ville royale de Suse et conservés au musée du Louvre.


Evénement(s) : 12h30 au Louvre

Séances

  Lieu Commentaires Réservation
28/02/2020 - 12h30 Auditorium du Louvre Durée : 1h

Informations pratiques

Lieu
Auditorium du Louvre, sous la pyramide

Tarif D
8 €, plein
6 €, réduit
4 €, jeune (- de 26 ans) ; solidarité ; scolaire

Gratuit
- Adhérents Amis du Louvre Jeune ;
- Etudiants en art, histoire de l’art et architecture ;
- Personnel du ministère de la Culture et de la Communication ;
- Membres du Conseil International des Musées (ICOM).

Entrée libre dans la demi-heure précédant la manifestation, sur présentation d’un justificatif

Caisse de l’auditorium
Du lundi au dimanche (sauf le mardi) de 9h à 17h15, et les mercredis et vendredis jusqu’à 19h15.
Par téléphone 01 40 20 55 00
du lundi au vendredi (sauf mardi) de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.

Acheter un billet