Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Yémen - Heurs et malheurs d’une terre d'archéologie

par Jérémie Schiettecatte, CNRS - UMR 8167 "Orient et Méditerranée" -  Mondes sémitiques

Cette conférence est l’occasion de présenter les résultats de ces quarante années de redécouverte de la civilisation sudarabique ainsi que de sensibiliser le public aux menaces qui pèsent sur le patrimoine d’un pays trop souvent oublié.

Au début des années 1970, le Yémen sortait d’une longue période de conflits et d’isolement. Les recherches archéologiques y prirent progressivement leur envol, permettant de retracer les grandes étapes de l’évolution d’une contrée légendaire, de refléter la monumentalité de son architecture, le raffinement de ses arts et de révéler les milliers d’inscriptions monumentales antiques. Les contours d’une civilisation de l’Arabie du Sud s’esquissaient progressivement avant que n’en soit révélé le contenu.
L’Arabie du Sud antique montrait alors un visage bien éloigné de l’image trompeuse d’une Arabie désertique parcourue par les seuls nomades. Cette terre, autrefois connue sous le nom d’Arabie Heureuse ou de Pays de la reine de Saba, a vu l’émergence de royaumes et de cités dont le développement fut le résultat d’une maîtrise avancée de l’agriculture irriguée et du commerce caravanier puis maritime des résines aromatiques, la myrrhe et l’encens.
Au cours des dix dernières années, le pays s’est progressivement enfoncé dans le chaos et les recherches archéologiques y ont totalement cessé. Son patrimoine fait face à trois menaces majeures : le pillage, les destructions idéologiques par des groupes extrémistes et les dommages occasionnés par une guerre qui, depuis l’intervention armée d’une coalition militaire internationale en mars 2015, a provoqué la destruction de musées et de sites archéologiques et patrimoniaux.

Jérémie Schiettecatte est archéologue, chercheur au CNRS dans le laboratoire "Orient et Méditerranée", à Paris.
Docteur en archéologie diplômé de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, ses recherches portent sur l’évolution du peuplement en milieu aride de l’âge du Bronze à l’époque islamique, sur l’émergence et le devenir des royaumes et tribus de l’Arabie antique et de l’Ethiopie axoumite. Ces thèmes sont abordés par le biais de l’épigraphie, de la cartographie historique et surtout de fouilles archéologiques menées depuis vingt ans dans les pays de la péninsule Arabique (Bahreïn, Émirats Arabes Unis, Yémen, Arabie Saoudite) et plus récemment dans la Corne de l’Afrique (Éthiopie). Il a notamment dirigé la mission archéologique française d’al-Kharj en Arabie Saoudite (2011-2017).
 

Informations pratiques

Lieu
Auditorium du Louvre, sous la pyramide

Tarif D
8 €, plein
6 €, réduit
4 €, jeune (- de 26 ans) ; solidarité ; scolaire

Gratuit
- Adhérents Amis du Louvre Jeune ;
- Etudiants en art, histoire de l’art et architecture ;
- Personnel du ministère de la Culture et de la Communication ;
- Membres du Conseil International des Musées (ICOM).

Entrée libre dans la demi-heure précédant la manifestation, sur présentation d’un justificatif

Caisse de l’auditorium
Du lundi au dimanche (sauf le mardi) de 9h à 17h15, et les mercredis et vendredis jusqu’à 19h15.
Par téléphone 01 40 20 55 00
du lundi au vendredi (sauf mardi) de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.

Acheter un billet