Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Le Serment des Horaces

Œuvre Le Serment des Horaces

Département des Peintures : Peinture française

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Le Serment des Horaces

© 2009 Musée du Louvre / Erich Lessing

Peintures
Peinture française

Auteur(s) :
François de Vergnette

Au VIIe siècle av. J.-C., les trois frères Horace, choisis par les Romains pour défier les Curiaces, champions des Albains, jurent de vaincre ou de mourir. Ils reçoivent de leur père les armes du combat, tandis que les femmes de la famille n'écoutent que leur douleur. Cette oeuvre de David, qui est une commande royale, constitue le manifeste d'un style nouveau, le néoclassicisme. L'architecture de la salle comme les attitudes des guerriers sont régentés par une rigoureuse géométrie.

Les Horaces et les Curiaces

Au VIIe siècle av. J.-C., pour mettre fin à une guerre sanglante entre Rome et Albe, chaque cité avait désigné ses champions : la première choisit les Horaces, la seconde les Curiaces. Or, les deux familles étaient unies par plusieurs mariages. Jacques-Louis David peint les Horaces avant le combat. À leur père, ils font le serment de vaincre ou de mourir pour la patrie. Sur le côté droit, les femmes n'écoutent que leurs sentiments de soeur, d'épouse ou de mère devant ce duel annoncé. Sabine, soeur des Curiaces et femme de l'aîné des Horaces, ainsi que Camille, soeur des Horaces et fiancée à l'un des Curiaces, inclinent tristement la tête. Derrière elles, la mère des Horaces embrasse ses petits-enfants.

Le renouveau d'une peinture morale

David a choisi ce sujet de l'histoire romaine pour sa première commande royale en 1784. Prix de Rome en 1774, agréé et reçu à l'Académie, il veut commencer sa carrière publique par un coup d'éclat avec un tableau radicalement nouveau. Il délaisse les sujets galants et mythologiques de son premier maître, Boucher, pour s'inspirer des historiens romains et de la pièce classique de Corneille, Horace (1640). Avec ce sujet, David veut donner un exemple de patriotisme et de stoïcisme. Il est ainsi proche des philosophes du siècle des lumières, comme Diderot qui prônait une peinture morale. David souhaite également donner une forme nouvelle à son tableau. Il veut accéder au grand style à la manière des peintres français du XVIIe siècle, Poussin et Le Brun. Pour réaliser son tableau en s'inspirant de l'art antique, il retourne à Rome. Lorsque sa toile est achevée, il la présente dans son atelier romain en 1785, puis au Salon, à Paris, la même année. Chaque fois, c'est un triomphe.

Le manifeste du néoclassicisme

Le Serment des Horaces est le premier chef-d'oeuvre d'un style nouveau, en rupture avec le style rococo. La composition est large et simple. Ses personnages grandeur nature sont peu nombreux et disposés en frise au premier plan, comme sur les sarcophages de la Rome antique ou les vases grecs. Les figures sont également isolées par de grands vides sur une scène frontale. David insiste sur la géométrie de la salle. L'éclairage vif et oblique donne du relief aux figures. Les caractères opposés des personnages sont traduits par des formes différentes. Aux hommes, David donne des corps énergiques construits sur des lignes droites et un coloris éclatant. Aux femmes, il réserve les lignes sinueuses et les couleurs douces. Ce tableau a servi de modèle dans toute l'Europe à une peinture d'un style appelé plus tard néoclassique.

Bibliographie

- SCHAPPER Antoine, Jacques-Louis David 1748-1825, catalogue de l'exposition, musée du Louvre, Paris, Éditions de la Réunion des musées nationaux, 1989, pp.162-167.

-CROW Thomas, L'Atelier de David émulation et révolution, Gallimard, Paris, 1997, pp. 47-53, 57-66 (traduit de l'anglais).

Cartel

  • Jacques-Louis DAVID (Paris, 1748 - Bruxelles, 1825)

    Le Serment des Horaces

    1784

  • H. : 3,30 m. ; L. : 4,25 m.

  • Collection de Louis XVI

    INV. 3692

  • Peintures

    Aile Denon
    1er étage
    Daru
    Salle 75

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet

Informations complémentaires

Signé et daté en bas à gauche : L.David/faciebat/Romae/anno MDCCLXXXIV.