Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Pectoral au nom de Ramsès II

Œuvre Pectoral au nom de Ramsès II

Département des Antiquités égyptiennes : Nouvel Empire (vers 1550 - vers 1069 av. J.-C.)

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Pectoral au nom de Ramsès II

©1987 RMN / Les frères Chuzeville

Antiquités égyptiennes
Nouvel Empire (vers 1550 - vers 1069 av. J.-C.)

Auteur(s) :
Élisabeth David

Ce pectoral au nom de Ramsès II a été retrouvé en 1852 par Auguste Mariette lors des fouilles du Sérapéum de Saqqara, sous le cercueil d'une tombe de taureau Apis. Sa forme, un pylône de temple au décor ajouré et cloisonné, est classique pour ce genre de bijou depuis le milieu de la 12e dynastie (autour de 1850 av. J.-C.). A l'intérieur du cadre architectural, les représentations divines sont destinées à assurer la protection du porteur de l'amulette.

Trois précautions valent mieux qu'une

Dans le cadre en forme de pylône de temple surmonté d'une corniche à gorge, un vautour et un cobra se tiennent côte à côte, une seule paire d'ailes déployée pour deux : ce sont Nekhbet et Ouadjet, les déesses du Sud et du Nord, protectrices de l'Égypte. Au-dessus d'elles, l'oiseau à tête de bélier est une forme du dieu solaire, qui déploie également ses ailes. Le nom de couronnement de Ramsès II, dans un cartouche, surmonte cette composition déjà chargée. Enfin, deux piliers-djed comblent les angles inférieurs du cadre rectangulaire ; ils symbolisent la renaissance d'Osiris et la stabilité.

Un objet de luxe...

Le matériau utilisé pour fabriquer ce pectoral a été analysé : il s'agit d'un alliage d'argent (62 %) et d'or (35 %) auquel a été additionné un peu de cuivre, mélange formant de l'électrum. Une des faces, certainement le revers, est simplement décorée par gravure de la feuille de métal tandis que l'autre est travaillée en cloisonné. Les alvéoles déterminées par les minces cloisons de métal ont reçu des incrustations de verre coloré imitant les pierres fines : turquoise, cornaline, peut-être aussi lapis-lazuli. L'harmonie des couleurs est difficile à estimer car certaines incrustations de verre ont pu virer avec le temps.

... aux finitions négligées

Ce type de pectoral ajouré en forme de chapelle est connu par des exemples assez nombreux dont les plus anciens remontent au règne de Sésostris III (1862-1843 av. J.-C., 12e dynastie). Ces premiers pectoraux-naos sont aussi les plus raffinés : composition du décor légère et équilibrée, incrustations soignées de fragments de pierres semi-précieuses, finitions impeccables... Tel n'est pas le cas de celui-ci dont le décor est plus lourd et les incrustations moins luxueuses. Il représente cependant un bon échantillon de l'orfèvrerie d'époque ramesside dont on ne possède que peu de modèles.

Bibliographie

G. ANDREU, M. H. RUTSCHOWSCAYA, C. ZIEGLER, L'Egypte au Louvre, Hachette, Paris, 1997, p. 146-147, notice n 67

Catalogue de l'exposition Gold der Pharaonen, Vienne, 2001, p. 92-93, notice n 99.

Ch. Ziegler, "l'Egypte pharaonique : l'exemple des bijoux du Sérapeum", Actes du colloque Cornaline et pierres précieuses. La Méditerranée, de l'Antiquité à l'Islam, Paris, 1999, p. 15-41

Catalogue de l'exposition Egyptomania, Paris, 1993, p. 352-353

H.W. Müller et E. Thiem, L'Or de l'Egypte ancienne, Paris, 2000, p. 196, fig. 414

Connaissance des Arts Hors série, 1995, n 68, p. 22-23, pl. 19-20, commentaires des analyses du centre de Recherche et de Restauration des Musées de France.


Le Monde de la Bible, 1992, n 78, p. 47, fig. 50

Cartel

  • Pectoral au nom de Ramsès II

  • or cloisonné, verre, turquoise

    H. : 13,50 cm. ; L. : 15,70 cm. ; Pr. : 0,25 cm.

  • E 79

  • Antiquités égyptiennes

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet