Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Statuette de Taharqa et le dieu faucon

Œuvre Statuette de Taharqa et le dieu faucon

Département des Antiquités égyptiennes : Dernières dynasties pharaoniques et époque ptolémaïque (vers 1069 - 30 av. J.-C.)

Taharqa présente des vases à vin au dieu Hémen

© Musée du Louvre/C. Décamps

Antiquités égyptiennes
Dernières dynasties pharaoniques et époque ptolémaïque (vers 1069 - 30 av. J.-C.)

Auteur(s) :
Sylvie Guichard

Cette statue représente le roi Taharqa, 3e souverain de la 25e dynastie, composée de rois africains, qui a régné en Égypte pendant un demi-siècle et qui en sera chassée avec l'invasion assyrienne. Le pharaon à genoux, offre deux vases ronds à un dieu faucon qui tient entre ses pattes un serpent dressé, illustration en ronde bosse de la scène traditionnelle de l'offrande du vin à une divinité.

Un roi puissant

La petite statuette de bronze de ce groupe est un magnifique portrait du roi Taharqa, né au Soudan mais couronné à Memphis, qui affirme sa puissance et sa double royauté sur l'Égypte et la Nubie en arborant au front les deux cobras Uraeus. Sur sa ceinture est gravé son nom de naissance : "Le dieu parfait, Taharqa vivant éternellement." Principal représentant de la 25e dynastie dite kouchite, Taharqa est réputé pour avoir rénové des temples anciens, édifié de nouveaux sanctuaires et multiplié les inscriptions officielles à l'intérieur de son grand empire. Une colonne gigantesque dans la première cour de Karnak signale son activité architecturale dans le grand temple d'Amon. Agenouillé et vêtu du pagne traditionnel égyptien, il est représenté ici tout petit devant un majestueux faucon recouvert d'une feuille d'or, qui le domine de toute sa taille et à qui il fait l'offrande des vases à vin.

Un dieu méconnu

L'inscription gravée à l'arrière du socle de bois revêtu d'argent permet d'identifier ce rapace qui n'est pas le grand Horus. Il s'agit du dieu Hémen, patron de la ville de Héfat, actuellement Moa'lla en Haute-Egypte, divinité rarement citée et inconnue en ronde-bosse, à l'exception de cette statue. Une analyse en laboratoire a révélé qu'une figurine sommaire d'un faucon de pierre avait été réutilisée et plaquée d'une feuille d'or puis calée sur un socle de bois grossièrement recouvert d'argent devant l'effigie de Taharqa. Il peut sembler curieux d'avoir réuni sur un même socle un grand souverain et un dieu obscur si l'inscription d'une stèle n'avait fourni la clé de cette association inattendue.

Une crue miraculeuse

Ce texte, daté de l'an VI du règne, raconte comment Taharqa, lors d'une famine survenue à la suite d'une période de sécheresse, adressa ses prières à plusieurs dieux, dont Hémen, pour solliciter une abondante crue du Nil. Le roi exprima ensuite sa gratitude aux dieux qui l'avaient exaucé en leur dédiant des stèles et divers monuments dans leurs temples respectifs. Ce groupe serait donc un ex-voto déposé par le roi dans le sanctuaire d'Hémen, pour le remercier de cette crue miraculeuse. Taharqa renouvelle par ce geste la tradition millénaire qui veut que le pharaon remplisse son devoir envers les dieux en leur consacrant des monuments, pour qu'ainsi ils lui accordent des bienfaits.

Cartel

  • Taharqa présente des vases à vin au dieu Hémen

  • bronze (roi), grauwacke plaquée d'or (Hémen), socle en bois plaqué d'argent

    H. : 19,70 cm. ; l. : 26 cm. ; L. : 10,30 cm.

  • E 25276

  • Antiquités égyptiennes

    Aile Sully
    1er étage
    De l'an mille à la première domination perse, vers 1069 - 404 avant J.-C.
    Salle 29
    Vitrine 13 : La 26e dynastie et les Perses (27e dynastie)

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet