Passe sanitaire

Conformément aux consignes gouvernementales, l'accès au musée nécessite la présentation d’un passe sanitaire européen pour toutes les personnes de plus de 12 ans et deux mois.

Hommage à Christian Boltanski (1944-2021)Les Archives de Christian Boltanski, 1965-1988

13 octobre 2021 – 10 janvier 2022

Hommage à Christian Boltanski (1944-2021)

Les Archives de Christian Boltanski, 1965-1988

Événements#HommageBoltanski

13 octobre 2021 – 10 janvier 2022

Dans le cadre de l’hommage rendu à Christian Boltanski, le musée du Louvre expose du 13 octobre 2021 au 10 janvier 2022 l’installation Les Archives de Christian Boltanski 1965-1988, issue des collections du Musée national d’art moderne / Centre Pompidou. L’œuvre sera présentée eu sein de la Grande Galerie, l’un des espaces les plus prestigieux et emblématiques du Louvre.

Un parcours entre le château de Versailles, le musée du Louvre et le Centre Pompidou, avec l'Opéra Comique

Afin de célébrer l’œuvre et la mémoire de Christian Boltanski, le Centre Pompidou, l’Opéra Comique, le château de Versailles et le musée du Louvre s’associent pour rendre un hommage à cet immense artiste, disparu le 14 juillet dernier. Pensé comme une traversée dans l’ œuvre sensible de Christian Boltanski, cet hommage convie le public à (re)découvrir plusieurs pièces emblématiques de son travail.

Installation sonore dans la Chapelle Royale du château de Versailles, archives monumentales dans la Grande Galerie du Louvre, réaccrochage inédit des salles consacrées à l’artiste au Musée national d’art moderne, tout un chacun pourra déambuler dans « la vie impossible de Christian Boltanski » jusque dans le parking du Centre Pompidou où sera rejouée Fosse, sa dernière expérience opératique créée en 2020 par l’Opéra Comique.

Les quatre institutions rassemblées pour la première fois invitent ainsi leurs publics à se souvenir. Se souvenir comme l’artiste s’est toujours attaché à le faire pour lutter contre la finitude et l’oubli, reconstituant la vie des êtres pour dessiner à travers toutes leurs « petites mémoires » une forme fragile et troublante de mémoire collective de l’humanité.

Concomitamment à cet hommage, agnès b. et Hans Ulrich Obrist, avec le soutien d'Annette Messager, rééditent un des numéros de la publication Point d'ironie, réalisé par Christian Boltanski en 1998. Cette revue hybride gratuite, carte blanche que les artistes sont invités à investir librement, avait été cofondée par Boltanski en 1997, dans l'esprit de dispersion qui lui tenait tant à cœur. La publication est en distribution libre au Centre Pompidou durant la tenue de cet hommage.

Christian Boltanski au Louvre

Cet accrochage dans la Grande Galerie du Louvre est la troisième présentation d’œuvres de Christian Boltanski au musée du Louvre. La première fut à l’occasion de l’exposition « L’Empire du Temps. Mythes et créations » (14 avril – 10 juillet 2000). Il avait élaboré une sorte d’archéologie du présent en rassemblantdes photographies des objets perdus par les visiteurs dans les salles du musée. La seconde fois, Christian Boltanski est l’un des onze artistes contemporains qui interviennent au sein des collections permanentes du musée dans le cadre du premier « Contrepoint. L’art contemporain au Louvre » (12 novembre 2004 – 10 février 2005).

Fidèle à sa démarche qui consiste à retrouver, conserver des traces d’un passé disparu, s’apparente à une forme d’archéologie personnelle, Christian Boltanski avait notamment présenté dans la salle Saint Louis, au sein du Louvre médiéval, une reconstitution d’objets lui ayant appartenu en regard des objets usuels et quotidiens trouvés dans les fondations du Palais du Louvre. Il interrogeait ainsi le cycle du temps, le fonctionnement de la mémoire, et posait la question de la reproduction.

À découvrir jusqu'au 10 janvier 2022
Grande Galerie (Salle 710), Aile Denon, Niveau 1