Passe sanitaire

Conformément aux consignes gouvernementales, l'accès au musée nécessite la présentation d’un passe sanitaire européen pour toutes les personnes de plus de 12 ans et deux mois.

Un regard insolite sur la guerre de l’Indépendance grecqueLes assiettes « philhelléniques »

4 Novembre 2021

Un regard insolite sur la guerre de l’Indépendance grecque

Les assiettes « philhelléniques »

Conférences#ParisAthènes

4 Novembre 2021

Par Platon Pétridis, University of Athens

En lien avec "Paris-Athènes. Naissance de la Grèce moderne (1675-1919)"
Exposition 30 septembre 2021 – 7 février 2022, musée du Louvre, Hall Napoléon


Le mouvement philhellénique en France, le premier du genre si on excepte le soutien français aux insurgés américains, est largement décrit et suffisamment étudié.

Un aspect peu connu de ce mouvement, à l’exception d’une étude très approfondie, mais peu diffusée (A. Amandry, L’Indépendance grecque dans la faïence française du 19e siècle, Athènes 1982), est la fabrication dans trois usines françaises, entre 1825 et 1830, de services d’assiettes décorés de sujets inspirés par le combat des grecs contre les turcs. Les sujets de ces assiettes puisent leur inspiration dans quelques événements précis de la Guerre de l’Indépendance grecque, mais surtout des combats et des victoires de grecs inconnus ou des malheurs et de l’héroïsme des femmes grecques. La principale source directe de ces images n’est autre que des lithographies de Karl Loeillot. Les propriétaires des usines de Choisy, Montereau et Toulouse ont sans doute voulu mettre sur le marché un produit dont la réussite commerciale serait assurée, mais des sentiments philhelléniques profonds à l’origine de cette initiative ne peuvent pas être exclues. Ce qui est encore plus important, c’est la présence dans les foyers français, dans le quotidien des français assis autour de leur table ou à côté d’une cheminée, d’images inspirées par la guerre de l’Indépendance des grecs suscitant une admiration et un enthousiasme au-delà des clivages politiques, militaires et diplomatiques.

Note biographique

Platon Pétridis  (ppetrid@arch.uoa.gr) est Professeur d’Archéologie Byzantine à l’Université Nationale et Capodistrienne d’Athènes. Il est directeur du Musée d’Archéologie et d’Histoire de l’Art de son Université et ancien Membre Scientifique de l’École française d’Athènes. Spécialiste de céramique et d’architecture, il dirige ou co-dirige des fouilles à Delphes, à Thasos et à Kapandriti en Attique. Son livre La céramique protobyzantine de Delphes : une production et son contexte (École française d’Athènes-De Boccard 2010) a reçu le prix Gustave Mendel 2011 de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres. Il a signé ou co-signé deux autres monographies, l’édition de volumes collectifs et d’Actes de Colloques et des articles sur la céramique et la culture matérielle en général, l’histoire, l’architecture domestique et la topographie