Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>La réception des estampes italiennes dans le monde germanique au...

Par Anne-Sophie Pellé, Staatliches Museum, Schwerin

À la mort d’Albrecht Altdorfer en 1538, l’inventaire de ses biens mentionne la présence, dans un petit cabinet attenant au malstübl (l’atelier de peinture), non seulement deux livres de modèles mais aussi deux coffres dans lesquels il conservait des gravures. Si les nombreuses références aux modèles italiens qu’Altdorfer dissémine, traduit, transforme et commente ici et là dans ses oeuvres attestent d’une réception qui ne se borne pas à citer un répertoire de forme, ces deux coffres associés à plusieurs répliques qu’il réalise à partir des nielles de Peregrino da Cesena et de l’oeuvre gravé de Marcantonio Raimondi laissent entrevoir l’hypothèse d’un peintre collectionneur d’estampes.

En replaçant ces différentes modalités de réception dans l’ambition collective de renaissance culturelle et artistique portée par les humanistes germaniques et Albrecht Dürer, la conférence s’attachera à analyser les schémas de composition inédits qu’Altdorfer a mis au point à partir des modèles italiens, en particulier les gravures religieuses de Mantegna.

Diplômée du Centre d’Études Supérieures de la Renaissance de l’Université François Rabelais de Tours et de la Ludwig-Maximilians-Universität de Munich, Anne-Sophie Pellé étudie dans sa thèse, qu’elle a soutenue en 2016 et qui est actuellement en cours de publication, les réceptions multiples des estampes d’Andrea Mantegna dans l’art et les collections germaniques à la Renaissance. Spécialiste de la question des transferts artistiques et culturels entre la péninsule italienne et le monde germanique durant la période moderne, elle a publié plusieurs articles sur le sujet, notamment pour le catalogue de l’exposition milanaise « Dürer e il Rinascimento: tra Germania e Italia » (2018, Palazzo Reale de Milan). Elle a travaillé en tant qu’assistante-conservatrice au Staatliches Museum de Schwerin en Allemagne où elle a assuré le commissariat d’expositions (« Von Beckman bis Jawlensky. Die Samlmung Frank Brabant in Schwerin und Wiesbaden », 2017 ; « Symphonie pour un mot... Chopin, Dreyfus, Dupuy, Favier: französische Künstler der Sammlung Kelter », 2018).

 


Evénement(s) : En lien avec l'exposition « Albrecht Altdorfer. Maître de la Renaissance allemande »

Séances

  Lieu Commentaires Réservation
26/11/2020 - 18h30 Auditorium du Louvre Durée : 1h15

Informations pratiques

Lieu :
Auditorium du Louvre sous la pyramide.

Tarif unique : 4 euros
Gratuit pour les Amis du Louvre, les adhérents de la carte Louvre Professionnels et jeunes de - de 26 ans.

Achat
Par téléphone
01 40 20 55 00
du lundi au vendredi (sauf mardi) de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.

Les billets commandés par téléphone sont expédiés à domicile. Les billets des commandes passées deux semaines avant la date de la première manifestation choisie sont à retirer sur place ainsi que les billets achetés par téléphone à un tarif nécessitant la présentation d’un justificatif. Les places non retirées ne sont ni remboursées ni échangées.

Sur Internet
www.fnac.com

Accès
Métro : Palais-Royal / Musée du Louvre.
Accès par le passage Richelieu (de 9h à 17h30, jusqu’à 18h les mercredis et vendredis), ou les galeries du Carrousel.
Après 17h30, accès par la Pyramide uniquement.
Parc de stationnement du Carrousel ouvert de 7h à 23h.

Acheter avec la Fnac