Passe sanitaire

Conformément aux consignes gouvernementales, l’accès au musée du Louvre nécessite la présentation d’un passe sanitaire pour toutes les personnes de 18 ans et plus. Cette obligation s’étendra à toutes les personnes de 12 ans et plus à partir du 30 septembre.

Absolutely Bizarre ! Les drôles d’histoires de l’École de Bristol (1800-1840)

Bordeaux

Posté le 11 juin 2021

Dans le cadre de l’année britannique, le musée des Beaux-Arts de Bordeaux présente deux expositions : « British Stories » au musée, jusqu'au 19 septembre, puis « Absolutely Bizarre ! » à la Galerie des Beaux-Arts, du 10 juin au 17 octobre 2021. Elles mettent à l’honneur la peinture britannique tout en rendant hommage aux relations historiques entre la Grande-Bretagne et l’Aquitaine.

Un hommage à l’École de Bristol

À partir du début du 19e siècle, la ville de Bristol devient un foyer de création artistique particulièrement original pour l’époque, où s’épanouissent les talents de peintres, de dessinateurs et d’aquarellistes remarquables et novateurs. Les artistes de ce qu’on désigne comme « l’école de Bristol » renouvèlent une grande variété de genres : la peinture de la vie citadine et des scènes de genre, vues au prisme des transformations sociales de l’époque, le paysage, en inventant une forme originale de vues pittoresques, et enfin la peinture fantastique, traitée avec une ambition inédite jusqu’alors. 

De 1800 à 1840, Bristol sera ainsi la pépinière de talents artistiques qui, pour certains, se feront remarquer jusqu’à Londres : Edward Bird, Francis Danby, Edward Villiers Rippingille, Samuel Colman, Samuel Jackson, Rolinda Sharples – brillante artiste femme – et enfin William James Müller. Ce dernier, qui réalisa un témoignage saisissant des émeutes embrasant Bristol en 1831, sera mis en regard, pour la première fois, d’un célèbre contemporain, William Turner, dont on pourra admirer de puissantes aquarelles représentant l’incendie du Parlement britannique, qui eut lieu trois ans plus tard. 

Bordeaux et Bristol sont jumelées depuis plus de 70 ans. Si de nombreux échanges existent entre les deux villes, l’école de peinture de Bristol est encore peu étudiée jusqu’à présent et peu connue en France. Cette exposition propose donc la première présentation d’ensemble, tant en France qu’en Grande-Bretagne, de cette singulière « école de Bristol ».

illustration
Johan Zoffany, Le Révérend Randall Burroughes et son fils Ellis

Une collaboration franco-britannique

Deuxième volet de « L’Année britannique au musée ! », cette exposition est organisée par la Ville de Bordeaux avec la collaboration exceptionnelle du musée du Louvre qui a prêté 9 œuvres du département des peintures pour l’occasion. On retrouve notamment des chefs-d’œuvre de la peinture d’histoire (Benjamin West, Johan Zoffany), le paysage (John Martin) et le portrait (d’Anton van Dyck à Allan Ramsay et Joshua Reynolds). Les autres œuvres présentées proviennent majoritairement du musée de Bristol, mais aussi de la Victoria Art Gallery de Bath et de la Tate Britain de Londres.

Commissaires

Sophie Barthélémy, Sandra Buratti-Hasan, musée des Beaux-Arts de Bordeaux, Guillaume Faroult, musée du Louvre, et Jenny Gaschke, Bristol Museum & Art Gallery.

Du 10 juin au 17 octobre 2021, Galerie des Beaux-Arts de Bordeaux.

En savoir plus sur le site du musée des Beaux-Arts de Bordeaux


Cette exposition a reçu le label exposition d'intérêt national du ministère de la Culture.


Pour aller plus loin

À lire :

Catalogue de l'exposition, Absolutely Bizarre ! Les drôles d’histoires de l’École de Bristol (1800-1840), coédition musée des Beaux-Arts / Éditions Snoeck, 280 p., 29 €

À voir :

  • Conférence : « Une Année britannique au musée des Beaux-Arts de Bordeaux », par Sophie Barthélémy et Sandra Buratti-Hasan du musée des Beaux-Arts de Bordeaux, et Guillaume Faroult du musée du Louvre, captée depuis l'Auditorium du Louvre le 5 mars 2021

Youtube est désactivé. Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.

  • Promenade dans les peintures anglaises, avec Guillaume Faroult

Youtube est désactivé. Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.

 Partager cet article

Vous aimerez aussi

L’empereur romain. Un mortel parmi les dieux

Du 13 mai au 19 septembre 2021, le musée de la romanité de Nîmes, en collaboration avec le musée du Louvre, organise une exposition inédite sur le culte impérial, thème majeur de l’histoire romaine pourtant méconnu du grand public.

Archéologie et Bande Dessinée : la double exposition de l’été à Amiens

Dans le cadre des 25e Rendez-Vous de la Bande Dessinée d’Amiens, le musée de Picardie, l’Association « On a marché sur La Bulle » et le musée du Louvre s’associent pour proposer 2 expositions sur le thème de l’archéologie.

British Stories : Conversations entre le musée du Louvre et le musée des Beaux-Arts de Bordeaux

Jusqu’au 19 septembre, le musée des Beaux-Arts de Bordeaux, dans le cadre d'une collaboration exceptionnelle avec le musée du Louvre, propose une exposition sur l'âge d’or de l’art britannique.