Musée fermé

Conformément aux directives gouvernementales de lutte contre la propagation du Covid-19, le musée du Louvre et le musée national Eugène-Delacroix sont fermés jusqu'à nouvel ordre. Les visiteurs ayant acheté un billet pour cette période seront remboursés automatiquement. Aucune démarche n’est nécessaire.

Hors les murs

British Stories : Conversations entre le musée du Louvre et le musée des Beaux-Arts de Bordeaux

Posté le 2 Décembre 2020

illustration

Jusqu’au 17 octobre 2022, le musée des Beaux-Arts de Bordeaux, dans le cadre d'une collaboration exceptionnelle avec le musée du Louvre, propose une exposition sur l'âge d’or de l’art britannique.

Le musée des Beaux-Arts de Bordeaux est l’un des rares musées de région à posséder un fonds important d’œuvres britanniques, composé de sculptures, d’œuvres sur papier et, surtout, de peintures. Cette collection s’est constituée à partir du 19e siècle grâce à plusieurs dons, legs, dépôts et achats. La plupart de ces tableaux appartiennent au genre du portrait, plus rarement à la peinture d’histoire, la marine ou la nature morte, et permettent d’évoquer les grands noms qui ont fait la réputation de ce genre outre-Manche tels que Joshua Reynolds, Allan Ramsay ou Thomas Lawrence. Conçue dans le cadre d’« Une année britannique au musée ! », cette exposition propose un contrepoint à l’exposition « Absolutely Bizarre ! Les drôles d’histoires de l’École de Bristol (1800-1840) », qui sera présentée à la Galerie du musée à l’été 2021. L’exposition a pour objet de montrer de façon quasi exhaustive le fonds d’œuvres britanniques du musée bordelais auquel viennent s’ajouter huit chefs-d’œuvre exceptionnellement prêtés par le département des Peintures du musée du Louvre (dont le remarquable portrait de Master Hare par Joshua Reynolds). Concentré sur l’art du portrait au 18e siècle, ce dialogue inédit met en lumière la virtuosité et le panache propres à cet âge d’or de l’art britannique.

Commissaires :

Sophie Barthélémy, Sandra Buratti-Hasan, musée des Beaux-Arts de Bordeaux, et Guillaume Faroult, musée du Louvre

Aller sur le site du musée des Beaux-Arts de Bordeaux

Vous aimerez aussi

Les Tuileries inspirées par les tableaux du Louvre

C’est le printemps ! Vous l’aurez peut-être remarqué au détour d’une balade, les Tuileries se parent des couleurs du Louvre. Chaque année, les jardiniers rivalisent de créativité en s’inspirant des temps forts de la vie du musée.

Le mastaba du Louvre prend de la hauteur

Pendant l’hiver 2016-2017, le musée du Louvre a lancé une grande campagne de dons en ligne pour la restauration et la reconstitution de la chapelle du tombeau d’un dignitaire égyptien de l’Ancien Empire : Akhethétep. Ce chantier touche aujourd’hui à sa fin et les visiteurs pourront bientôt redécouvrir ce chef-d’œuvre de l’Antiquité égyptienne dans les salles du Louvre. Récit d’une opération muséographique exceptionnelle.

Quand le musée de Mossoul renaît

Ariane Thomas, directrice du département des Antiquités orientales du musée du Louvre, a pu se rendre de nombreuses fois en Irak pour la réhabilitation du musée de Mossoul. Largement détruit et pillé, ce lieu reprend vie peu à peu grâce à un programme international de coopération dont le Louvre est un partenaire majeur. Interview.