Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Jardins du Carrousel et des Tuileries

Collections, départements et domaine Jardins du Carrousel et des Tuileries

Le domaine national du Louvre et des Tuileries comprend plusieurs jardins, qui totalisent 30 hectares. À l’Ouest, le jardin des Tuileries, d’une importance historique majeure, compte 22,4 hectares. Entre les ailes du Louvre, le jardin du Carrousel fait 6,2 hectares. Les Tuileries et le Carrousel sont séparés par la terrasse des Tuileries, construite par Ieoh Ming Pei, l’architecte de la Pyramide. Ces deux jardins sont accessibles aux visiteurs.

Les jardins du Carrousel et des Tuileries sont  de véritables musées de sculptures en plein air : au Carrousel sont exposées vingt sculptures d’Aristide Maillol et aux Tuileries, le visiteur peut admirer plus de 200 statues et vases de première importance, allant du XVIIe au XXIe siècle. Ce vaste jardin offre des promenades variées, au rythme des saisons, et des espaces de détente pour petits et grands.

À l’Est, trois petits jardins enserrent l’édifice : le long de la rue de Rivoli s’étend le jardin de l’Oratoire (4 500 m2), et, face à la Seine, le jardin de l’Infante (3 900 m2) et le jardin Raffet (1 250 m2). Ces petits jardins ne sont pas accessibles au public.

Retour à la liste

Tri : Catégorie -  Date

Fleurissement des jardins

16 Juin 2020

Fleurissement été 2020 - 140 px

Le fleurissement de l’été a été conçu par les jardiniers d’art du Domaine national du Louvre et des Tuileries, en lien avec l’exposition « Le corps et l’âme, De Donatello à Michel-Ange. Sculptures italiennes de la Renaissance » qui se tiendra au musée du Louvre à partir d’octobre.

Les jardiniers d’art se sont inspirés de cinq œuvres appartenant aux collections du musée : les célèbres captifs de Michel-Ange – l’« Esclave rebelle » et l’« Esclave mourant » –, mais aussi des reliefs comme la « Bacchante en délire », une frise décorative de Mino da Fiesole et un sarcophage. Leurs créations sont visibles autour du Grand Bassin rond, ainsi que le long de la galerie du Jeu de Paume.

Partir de sculptures pour créer des plates-bandes colorées est un défi ! Les jardiniers ont cherché à retranscrire les expressions du corps et les mouvements de l’âme. Des camaïeux de rouge flamboyant évoquent ainsi les mouvements violents, des harmonies roses et mauves la grâce des drapés légers. Quant à l’âme, elle est suggérée par la texture des végétaux, tantôt vaporeuse, tantôt architecturée.

Sur l’axe central, le rouge éclate, grâce à des tabacs d’ornement, dahlias, pétunias et bégonias soutenus par des coléus au feuillage panaché.
Une palette végétale variée traduit la richesse décorative de la frise de Mino da Fiesole : le rose domine, assuré par des dahlias, penstemons, pétunias et lythrums, tandis que des sauges, de délicats gauras et des graminées ajoutent des ponctuations de violet, bleu et blanc.

Un clin d’œil : la « Bacchante en délire » représente très probablement Cassandre, d’après un épisode de la guerre de Troie. Après la prise de la ville par les Grecs, cette belle Troyenne est poursuivie par un guerrier ennemi et se réfugie au pied de l’autel de la déesse Athéna. Or dans le jardin des Tuileries, une statue du 19e siècle représente cette même scène. À son pied, les couleurs claires des cléomes et des gauras évoquent le marbre tandis que des amarantes et des dahlias rouges expriment l’énergie de Cassandre.

Plantées en mai et juin, les fleurs annuelles donnent leur mesure pendant tout l’été jusqu’à mi-octobre. Elles sont soutenues par des plantes vivaces, qui durent plus longtemps, comme les alstroemerias ou les phormiums.

En tout, 2 600 m2 de plates-bandes sont offertes aux yeux des promeneurs, avec une signalétique.

Jardins du Carrousel et des Tuileries - Actualité

pARTcours : une application coproduite par le Cnap et le Louvre

18 Octobre 2016

Application partcours

pARTcours est un guide de poche qui vous permet de découvrir trente œuvres du 20e siècle exposées dans les jardins des Tuileries et du Carrousel. Il s’agit de sculptures déposées par le Fonds national d’art contemporain, le musée d'Orsay, le musée national d'Art moderne - Centre Georges Pompidou et la Fondation Lachaise.

Cette application propose trois itinéraires de 45 minutes chacun. Dans le jardin des Tuileries, vous pourrez choisir entre un parcours thématique centré sur la figure humaine ou un parcours présentant dix œuvres contemporaines. Dans le jardin du Carrousel, l’appli vous donnera les clés de compréhension des chefs-d’œuvre d’Aristide Maillol disséminés aux détours des labyrinthes d’ifs. Des images et des interviews d’artistes vivants complètent les textes rédigés par les conservateurs.

L'application est gratuite.

Elle existe en français et en anglais.

Jardins du Carrousel et des Tuileries - Actualité