À la découverte des métiers d’art du Louvre

#JEP2022

Posté le 14 septembre 2022

À l’occasion des Journées européennes du Patrimoine, le Louvre dévoile ses métiers d’excellence. Des visites guidées exceptionnelles permettront de découvrir le travail des artisans d’art qui œuvrent au cœur même du musée.

Peinture-décoration, encadrement-dorure, éclairage des œuvres, montage de dessins, supports muséographiques, installation d'œuvres, marbrerie, tapisserie, menuiserie-ébénisterie ou encore métallerie… Le musée du Louvre abrite pas moins treize ateliers de métiers d’art ! Cent-vingt personnes mettent tous les jours leurs précieux savoir-faire au service des collections du musée. 

Leur mission ? Assurer la présentation et la conservation des œuvres dans les meilleures conditions. Chaque atelier a ses spécificités, ses gestes et ses techniques qui se transmettent parfois depuis le XIXe siècle : les doreurs posent les précieuses feuilles d’or sur les cadres des tableaux, les tapissiers restaurent les sièges des collections… mais aussi les banquettes destinées aux visiteurs, les éclairagistes effectuent des réglages minutieux afin de magnifier les œuvres tout en les protégeant contre les risques de dégradation liées à la lumière, … 
 

Des métiers d’excellence

C’est un véritable travail d’équipe qui peut mobiliser plusieurs ateliers autour d’une seule œuvre. Pour améliorer la présentation d’une sculpture dans une salle, il faut d’abord qu’elle soit déplacée par les marbriers ou les installateurs qui l’apportent à l’atelier métallerie. Les métalliers réalisent un nouveau montage métallique afin de faire tenir la statue en toute sécurité sur un socle ou un mur. Ce montage est peint par les peintres-décorateurs, puis la statue est présentée sur son socle ou accrochée sur un mur dans une salle du musée par les installateurs ou les marbriers. Sans oublier la mise en place d’un dispositif de mise à distance par l’atelier support muséographique. Tout ce travail est effectué en étroite collaboration avec les départements scientifiques de conservation du musée du Louvre. 
 

Au jardin des Tuileries

Côté jardin, les agents d’accueil et de surveillance feront découvrir à travers des visites guidées toute la richesse des Tuileries. Entre grande histoire et petites anecdotes, le jardin révélera bien des secrets. 

Et exceptionnellement, la conservatrice en charge des collections du jardin des Tuileries vous convie à une visite-promenade inédite consacrées aux nombreuses sculptures du lieu… et à porter un autre regard sur ces œuvres d’art bien plus fragiles qu’elles n’en ont l’air. Elle vous dévoilera la complexité de la conservation de ce patrimoine exposé en plein air depuis des siècles. 

illustration
Jardin des Tuileries, Demi-Lune Carré de Fer Nord

 Partager cet article

Vous aimerez aussi

Champollion : La voie des hiéroglyphes

Du 28 septembre 2022 au 16 janvier 2023, à l’occasion du 200ème anniversaire du déchiffrement des hiéroglyphes et pour célébrer son 10ème anniversaire le Louvre-Lens organise une grande exposition : Champollion la voie des hiéroglyphes.

Barthélémy Toguo, Le Pilier des migrants disparus

Dans le cadre de l’exposition Les Choses, une histoire de la nature morte qui se tiendra du 12 octobre 2022 au 23 janvier 2023 et conçue par l’historienne de l’art Laurence Bertrand Dorléac, le musée accueille sous sa Pyramide Le Pilier des migrants disparus, une œuvre monumentale de l’artiste Barthélémy Toguo.

Un colosse d’Arabie

Depuis le 7 septembre 2022, La Commission Royale pour AlUla (RCU) fait bénéficier, le département des Antiquités orientales du musée, d’un remarquable dépôt de statue colossale de grès rouge d’al-Ulâ.