Musée fermé

Conformément aux directives gouvernementales de lutte contre la propagation du Covid-19, le musée du Louvre et le musée national Eugène-Delacroix sont fermés jusqu'à nouvel ordre. Les visiteurs ayant acheté un billet pour cette période seront remboursés automatiquement. Aucune démarche n’est nécessaire.

Hors les murs

Résonances : Le musée du Louvre à La Réunion

Posté le 1 Mars 2020

illustration

Du 15 mai au 15 septembre 2020, le département des Arts graphiques du musée du Louvre et cinq musées de La Réunion organisent une exposition déclinée dans cinq lieux différents. Une occasion inédite de faire dialoguer les collections.

Jusqu’à ce jour, le musée du Louvre n’avait jamais organisé une exposition dans les Outre-mer. La Réunion accueille aujourd’hui une exposition déclinée en cinq volets permettant de faire dialoguer les collections des cinq musées de l’île avec celles du département des Arts graphiques.

Dans chacun des lieux retenus, une thématique différente est développée :

  • au Muséum d’histoire naturelle à Saint-Denis, la collection d’animaux naturalisés est ainsi mise en parallèle avec des dessins exécutés par Pieter Boel d’après les animaux de la ménagerie de Louis XIV à Versailles ;
  • au musée de Villèle à Saint-Gilles-les-Hauts, plantation du siècle des Lumières, est illustré le voyage que le propriétaire du lieu, Henri-Paulin  Panon-Desbassayns, accomplit à Paris entre 1784 et 1786. Autour du plan de la capitale établi par Turgot, toute une iconographie de dessins et  d’estampes permet de montrer quels furent les monuments, les lieux et les personnages qui marquèrent le voyageur ;
  • à la villa du musée des Arts décoratifs de l’océan Indien (MADOI) à Saint-Denis, la représentation du cadre de vie dans la France de la seconde moitié du 18e siècle est mise en parallèle avec les modes de vie à La Réunion ;
  • au musée Léon Dierx à Saint-Denis, les collections de la première moitié du 19e siècle viennent dialoguer avec un choix de dessins témoignant de la diversité des genres, peinture d’histoire, exercices académiques, portraits, sujets de genre, paysages ou natures mortes ;
  • au musée Stella Matutina à Piton Saint-Leu, ancienne usine de canne à sucre, est évoquée la représentation du travail dans l’Europe du 17e siècle au début du 19e siècle.

Un catalogue unique permet aux visiteurs de passer de lieu en lieu pendant toute la durée de l’exposition. Cet ouvrage est le résultat d’une collaboration étroite entre les équipes scientifiques des musées de La Réunion et celle du département des Arts graphiques du musée du Louvre.

Commissaires :

Xavier Salmon et Brigitte Donon, musée du Louvre

Cette exposition bénéficie du soutien de la Fondation Daniel et Nina Carasso.

Vous aimerez aussi

Les Tuileries inspirées par les tableaux du Louvre

C’est le printemps ! Vous l’aurez peut-être remarqué au détour d’une balade, les Tuileries se parent des couleurs du Louvre. Chaque année, les jardiniers rivalisent de créativité en s’inspirant des temps forts de la vie du musée.

Le mastaba du Louvre prend de la hauteur

Pendant l’hiver 2016-2017, le musée du Louvre a lancé une grande campagne de dons en ligne pour la restauration et la reconstitution de la chapelle du tombeau d’un dignitaire égyptien de l’Ancien Empire : Akhethétep. Ce chantier touche aujourd’hui à sa fin et les visiteurs pourront bientôt redécouvrir ce chef-d’œuvre de l’Antiquité égyptienne dans les salles du Louvre. Récit d’une opération muséographique exceptionnelle.

Quand le musée de Mossoul renaît

Ariane Thomas, directrice du département des Antiquités orientales du musée du Louvre, a pu se rendre de nombreuses fois en Irak pour la réhabilitation du musée de Mossoul. Largement détruit et pillé, ce lieu reprend vie peu à peu grâce à un programme international de coopération dont le Louvre est un partenaire majeur. Interview.