Passe sanitaire

Conformément aux consignes gouvernementales, l'accès au musée nécessite la présentation d’un passe sanitaire européen pour toutes les personnes de plus de 12 ans et deux mois.

L'Établissement public du musée du LouvreMissions et fonctionnementL'établissement public | Nos missions

Nos missions (3)Affichage : Nos missions

Nos missions

Le statut

Créé en 1992, l’Établissement public du musée du Louvre (EPML) est un établissement public à caractère administratif placé sous tutelle du ministère chargé de la culture. Il a pour missions :

  • de conserver, protéger, restaurer pour le compte de l’État et présenter au public les œuvres qui font partie des collections inscrites sur les inventaires du musée national du Louvre dont il a la garde ;
  • d’assurer l’accueil du public, de développer la fréquentation du musée et de favoriser la connaissance de ses collections, par tout moyen approprié ;
  • d’assurer l’étude scientifique de ses collections ;
  • de concourir à l’éducation, la formation et la recherche dans le domaine de l’histoire de l’art, de l’archéologie et de la muséographie ;
  • de gérer un auditorium et d’élaborer sa programmation ;
  • de préserver, gérer et mettre en valeur les immeubles dont il est doté.

Le projet scientifique et culturel

Le projet scientifique et culturel (PSC) est le premier document opérationnel et stratégique qui définit l’identité et les orientations du musée.

Document légal et obligatoire, il est une référence commune pour l’équipe du musée et la tutelle : il engage l’une comme l’autre sur le devenir de l’établissement.

S’il est un document conceptuel qui apporte une vision sur l’histoire de l’institution et son évolution (ses collections, sa politique des publics, la mutation des services dans un cadre administratif plus large, etc.), il n’en est pas moins un document opérationnel qui doit rendre compte des actions à porter à court et moyen termes, ainsi que des moyens qui l’accompagnent. En outre, si aucune mission du musée ne doit être négligée, le PSC est sélectif dans ses propositions et doit dégager des priorités.


Le contrat de performance

Le contrat de performance (COP) constitue le principal outil de pilotage stratégique entre le ministère de la Culture et ses opérateurs. Il a vocation à articuler les missions de l’opérateur, définies dans ses statuts, avec les priorités identifiées dans la lettre de mission du dirigeant et les objectifs de performance inscrits dans les projets annuels de lois de finances du ministère.

L’Établissement public du musée du Louvre (EPML) s’est engagé dès 2003 dans une démarche de contractualisation avec sa tutelle.


Les rapports d’activités

Le rapport d’activité est un document d’analyse et de pilotage présentant un bilan de l’année écoulée sur des sujets relatifs à la fréquentation et à l’étude des publics, à l’enrichissement des collections nationales, à l’activité des départements, à la gestion administrative et financière de l’établissement, à la préservation et la valorisation du domaine ou encore à la programmation culturelle et à l’offre de médiation.


Bilans des acquisitions

L’enrichissement des collections nationales est l'une des missions fondamentales du Louvre et constitue un enjeu important, en raison de l’étendue de ses collections et de son statut de premier musée de France.