Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Evénements>Les Enquêtes du Louvre

Podcasts Les Enquêtes du Louvre

Evénement

Les Enquêtes du Louvre : le podcast qui mêle art et crime au cœur du plus grand musée du monde. Au Louvre, dans l’ombre de la Joconde et de la Vénus de Milo, s’accomplissent de terribles forfaits : assassinats, vols, enlèvements, empoisonnements… Des crimes subtils ou violents, mais toujours exécutés avec génie, s’étalent sous nos yeux. Le Louvre est un endroit dangereux… Revisitez les chefs-d’œuvre du musée à la manière d’une enquête policière pour en élucider tous les mystères.

Le Radeau de la méduse

 

Pour son épisode pilote, le musée du Louvre enquête sur l'un de ses tableaux les plus populaires : Le Radeau de la Méduse de Théodore Géricault, qui présente un fait divers bien réel à la manière d’une peinture d’histoire. Lorsque 2 rescapés du naufrage de la Méduse en font le récit en 1817 et évoquent les scènes de cannibalisme, le scandale éclate et inspire Géricault pour en faire l’une des œuvres majeures de la peinture française du XIXe siècle.

Qui était Théodore Géricault ?

 

Issu d’une famille de la bourgeoisie normande, il nait en 1791 et grandit à Paris. Il fréquente le Lycée impérial (actuel lycée Louis-le-Grand) avant de débuter sa formation artistique à 16 ans. Beau, élégant, cavalier accompli, Géricault accède à l’indépendance financière grâce à des héritages. Elève indiscipliné, il échoue aux concours de l’Académie des Beaux-arts et préfère lancer sa carrière en exposant au Salon des représentations monumentales d’officiers modernes en action : l’Officier de chasseurs à cheval de la Garde impériale chargeant (1812) et le Cuirassier blessé quittant le feu (1814). Malgré une médaille d’or, les tableaux sont invendus. Géricault s’engage brièvement dans la vie militaire (1815) puis séjourne en Italie (1816-1817) avant de s’illustrer au Salon de 1819 par le Radeau de la Méduse. Le tableau reste invendu mais effectue une tournée triomphale à Londres et Dublin. Affaibli par un accident de cheval survenu en 1822 et appauvri par la faillite de son agent de change, Géricault meurt en janvier 1824 à l’âge de 32 ans.

Une enquête pluridisciplinaire

 

Pour raconter cet épisode tragique, le Louvre fait appel à une équipe d'enquêteurs pluridisciplinaire qui apportent un regard complémentaire à celui de l'histoire de l'art.

Côme Fabre, conservateur au département des peintures du Louvre, en charge de la peinture française du XIXe siècle ;
Perrine Rogiez-Thubert, capitaine de police de l'Identité Judiciaire de Paris ;
Bruno Chenique, historien de l’art spécialiste de Géricault ;
Isabelle Autissier, navigatrice elle même survivante de naufrages ;

Quant à la puissance esthétique du geste de Géricault, elle est explorée par deux artistes, qui ont chacun signé des oeuvres faisant directement référence au Radeau de la Méduse : la cinéaste Mati Diop et le plasticien Paul McCarthy.

Depuis la salle 700 du musée du Louvre jusqu'au cimetière du père Lachaise, partez sur les traces de Géricault !

 

A écouter sur Soundcloud, Youtube, Apple Podcast, Spotify, et sur vos applis de podcasts préférées !


Série écrite et réalisée par Martin Quenehen

Narration : Romane Bohringer
Musique : Jean-François Riffaud
Mixage : Aurélien Barbolosi
Production : Musée du Louvre

Informations pratiques

Le musée du Louvre est ouvert tous les jours sauf le mardi. Le port du masque est obligatoire. Retrouvez sur cette page toutes les informations sur les conditions de visite de cet été.

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre 2020

Réservation en ligne fortement conseillée :

Achetez votre billet