Bienvenue au Studio !

Nouveau lieu

Le 14 janvier 2022

Le Studio a ouvert ses portes ! Depuis le 15 décembre dernier, cet espace accueille familles et scolaires, étudiants, jeunes actifs, professionnels, visiteurs du champ social et en situation de handicap pour toujours plus de découvertes. Mais que pourrez-vous y faire ? Enquête au cœur de ce nouveau lieu.

L’idée est simple, chaque visiteur devrait se sentir chez lui au Louvre et pouvoir partir à la rencontre des œuvres et du palais. C’est là que le Studio entre en scène. Ce nouvel espace avec son Forum et ses salles d’ateliers et de formations est avant tout un lieu d’accueil, de découverte, d’échanges, de programmation ouvert aux curieux. 

Tel un tiers-lieu, le Forum est un espace ouvert à tous. Renseignements pour les visiteurs en quête de conseils pour découvrir le Louvre et ses collections, activités en accès libre pour petits et grands, jeux, coin lecture, rencontres avec des artistes, des auteurs, débats, démonstrations de techniques artistiques…etc., les visiteurs ne sont pas en reste et la programmation se renouvellera régulièrement. Pour les vacances de février, elle fera d’ailleurs honneur à La Petite Galerie avec son exposition "Venus d'ailleurs. Matériaux et objets voyageurs".

Le contenu de YouTube est actuellement bloqué. Veuillez modifier vos paramètres de cookies pour autoriser ce contenu.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Le Studio c’est aussi neuf salles d’ateliers et de formations. Les visiteurs peuvent réserver gratuitement un atelier : « Les petits créatifs » ou encore « Dessiner un portrait ». Les groupes ont accès à une programmation dédiée pour découvrir les collections autrement. Le Studio est également un lieu de formation agréé et propose une offre complète pour s’approprier le musée, ses espaces, ses collections ou enrichir ses connaissances en histoire de l’art et ses compétences en médiation et conduite de projet. Professionnels ou bénévoles de l’éducation, du secteur social, de la santé ou de l’accessibilité, tous les accompagnateurs de groupes peuvent bénéficier d’outils pour mieux connaitre le Louvre et construire une visite adaptée aux publics dont ils ont la charge. 

Et pour bien démarrer cette nouvelle histoire, les équipes du Louvre vous ont concocté de nombreuses surprises. A ne pas rater !

Voir toute la programmation du Studio


La création du Studio a été rendue possible grâce à la générosité des American Friends of the Louvre et au soutien d'Avery et Andrew Barth. 

Le Studio est également en partenariat média avec Télérama, Paris Mômes, Konbini et Le Parisien 

 Partager cet article

Vous aimerez aussi

L'Ecologie au musée. Un après-midi au Louvre de Grégory Quenet

Grégory Quenet, pionnier de l'histoire environnementale en France, publie chez Macula, en coédition avec le Musée du Louvre, un ouvrage qui trace les contours d'une écologie des musées.

Partenariat Musée du Louvre / Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts

"Je ne suis pas toujours là où je crois être" : à l'écoute des cartographies du Louvre

Depuis l’année dernière, un dialogue s’est renoué entre le Louvre et plusieurs générations d’artistes. Dans le cadre d’un récent partenariat avec l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, le musée accueille aujourd’hui une autre restitution de ces conversations.
Pendant un mois, il diffusera une œuvre sonore réalisée par les étudiants de l’atelier d’Angelica Mesiti et Marion Naccache. De leurs traversées du pont du Carrousel, qui relie l’école au musée, est née l’invention collective d’une bande-son divisée en quinze propositions. À travers l’écoute – à plus d’un titre – de la jeune création, les visiteurs traceront, avec elle, de nouvelles cartographies du Louvre. 

Les appartements d'Anne d'Autriche

Après vingt mois de restauration, les appartements d’Anne d’Autriche rouvrent leurs portes à l’occasion de l’exposition consacrée à la collection Torlonia. Visite guidée de l’une des galeries les plus célèbres du Louvre en compagnie de Cécile Giroire, directrice du département des Antiquités grecques, étrusques et romaines, et Arnaud Amelot, directeur de l’architecture, de la maintenance et des jardins.