Musée fermé

Conformément aux directives gouvernementales de lutte contre la propagation du Covid-19, le musée du Louvre et le musée national Eugène-Delacroix sont fermés jusqu'à nouvel ordre. Les visiteurs ayant acheté un billet pour cette période seront remboursés automatiquement. Aucune démarche n’est nécessaire.

Jardin des Tuileries

À l’ombre des ormes : ça pousse aux Tuileries !

Posté le 3 Mars 2021

illustration

Qu’il fait bon se promener à l’ombre des jeunes arbres de la Grande Allée des Tuileries ! Grâce à la récente campagne de dons « Tous mécènes ! », la Grande Allée imaginée par André Le Nôtre retrouve les proportions idéales d’une allée de jardin à la française.

Sur les pas d’André Le Nôtre

Le Louvre vient de replanter deux alignements d’arbres dans l’axe central du jardin. Ils avaient été abattus il y a 200 ans, après la Révolution française, dénaturant ainsi le dessin original d’André Le Nôtre (jardinier de Louis XIV) et transformant cette allée arborée en un large espace minéral, peu propice à la promenade.

Revoir les temps forts de la campagne « Tous mécènes ! »

Les Tuileries comptent maintenant 92 arbres supplémentaires. Ils guident les promeneurs de la place de la Concorde vers le Louvre. Ce sont des ormes. Cette belle espèce d’Île-de-France avait disparu des Tuileries en raison d’une maladie : la graphiose. Ainsi les arbres replantés ont fait l’objet d’un long processus de sélection qui les rend résistants à cette maladie. Issus d’une pépinière de l’Isère certifiée « agriculture biologique », ces ormes sont encore jeunes, mais ils apportent déjà plus de nature et de confort à la promenade. Ils favorisent aussi la biodiversité du jardin.

illustration
Plantation des ormes de la Grande Allée, février 2021

À la (re)découverte des bosquets

Et qui sait, depuis cette Grande Allée, peut-être tenterez-vous l’aventure vers les bosquets ? Au nombre de huit, ils regorgent de surprises. Vous découvrirez par exemple le moulage d’un chêne en bronze de 14 mètres de long dans le bosquet de l’arbre des Voyelles, ou encore la floraison des merisiers au cœur du bosquet des Oiseaux. De la Grande Allée aux merveilles des bosquets, il n’y a qu’un pas à faire pour redécouvrir le jardin des Tuileries.

En savoir plus sur l’histoire des Tuileries

Vous aimerez aussi

Les Tuileries inspirées par les tableaux du Louvre

C’est le printemps ! Vous l’aurez peut-être remarqué au détour d’une balade, les Tuileries se parent des couleurs du Louvre. Chaque année, les jardiniers rivalisent de créativité en s’inspirant des temps forts de la vie du musée.

Le mastaba du Louvre prend de la hauteur

Pendant l’hiver 2016-2017, le musée du Louvre a lancé une grande campagne de dons en ligne pour la restauration et la reconstitution de la chapelle du tombeau d’un dignitaire égyptien de l’Ancien Empire : Akhethétep. Ce chantier touche aujourd’hui à sa fin et les visiteurs pourront bientôt redécouvrir ce chef-d’œuvre de l’Antiquité égyptienne dans les salles du Louvre. Récit d’une opération muséographique exceptionnelle.

Quand le musée de Mossoul renaît

Ariane Thomas, directrice du département des Antiquités orientales du musée du Louvre, a pu se rendre de nombreuses fois en Irak pour la réhabilitation du musée de Mossoul. Largement détruit et pillé, ce lieu reprend vie peu à peu grâce à un programme international de coopération dont le Louvre est un partenaire majeur. Interview.