Un colosse d’Arabie

Exposition-dossier

Posté le 12 septembre 2022

Depuis le 7 septembre 2022, La Commission Royale pour AlUla (RCU) fait bénéficier, le département des Antiquités orientales du musée, d’un remarquable dépôt de statue colossale de grès rouge d’al-Ulâ.

Un dépôt exceptionnel

En 2010, le public du Louvre découvrait les civilisations méconnues du royaume d’Arabie saoudite dans l’exposition « Routes d’Arabie » qui a connu, par la suite, une grande fortune lors de son itinérance à travers le monde. Parmi les multiples sculptures, bijoux, céramiques et inscriptions présentés se trouvaient alors des statues colossales de grès rouge provenant d’al-’Ulâ. C’est dans ce contexte que la Commission Royale pour AlUla (RCU) a consenti au dépôt exceptionnel pour cinq ans d’un de ces colosses, dans la salle consacrée à la péninsule arabique du département des Antiquités orientales du musée du Louvre. 

La richesse d'un patrimoine méconnu

Le site d’al-’Ulâ se trouve au nord-ouest de l’Arabie saoudite dans une vallée fertile, au carrefour des routes des caravanes de l’encens et des aromates menant du sud de la péninsule vers la Mésopotamie et les rives de la Méditerranée. L’oasis prospéra durant tout le premier millénaire avant Jésus-Christ au temps des royaumes de Dadan, de Lihyân puis des Nabatéens. Les statues colossales – rois, prêtres ou orants lihyânites – découvertes entre 2005 et 2007 lors de fouilles archéologiques du sanctuaire de Dadan menées par l’Université du Roi Saoud sont sculptées dans un style profondément original pour la région et possèdent des similitudes notamment avec la statuaire égyptienne de basse époque. Les nombreuses fouilles archéologiques en cours dans l’oasis d’al-’Ulâ n’ont pas fini de révéler l’exceptionnelle richesse de ce patrimoine encore méconnu il y a peu. 

Commissaire : Marianne Cotty, musée du Louvre

À voir depuis le 7 septembre 2022 jusqu'au 7 septembre 2027
Salle 314, Aile Sully, Niveau 0

 Partager cet article

Vous aimerez aussi

Champollion : La voie des hiéroglyphes

Du 28 septembre 2022 au 16 janvier 2023, à l’occasion du 200ème anniversaire du déchiffrement des hiéroglyphes et pour célébrer son 10ème anniversaire le Louvre-Lens organise une grande exposition : Champollion la voie des hiéroglyphes.

Barthélémy Toguo, Le Pilier des migrants disparus

Dans le cadre de l’exposition Les Choses, une histoire de la nature morte qui se tiendra du 12 octobre 2022 au 23 janvier 2023 et conçue par l’historienne de l’art Laurence Bertrand Dorléac, le musée accueille sous sa Pyramide Le Pilier des migrants disparus, une œuvre monumentale de l’artiste Barthélémy Toguo.

À la découverte des métiers d’art du Louvre

À l’occasion des Journées européennes du Patrimoine, le Louvre dévoile ses métiers d’excellence. Des visites guidées exceptionnelles permettront de découvrir le travail des artisans d’art qui œuvrent au cœur même du musée.