Identités pontiques. La mer Noire et le monde méditerranéen dans l’antiquité

Antiquités grecques étrusques et romainesSéminaire de recherche

Posté le 4 avril 2022

Dans le cadre du programme « Mémoire coloniale et mémoire civique dans les cités grecques du Pont-Euxin (VIIe s. a.C.- IIIe s. p.C.) », soutenu par la ComUE Université Paris Lumières, un séminaire de recherche se tiendra le 22 avril 2022 de 10h à 13h au musée du Louvre, salle des 80. Il est organisé en partenariat avec les universités de Paris 8 et Paris 10 et le département des Antiquités grecques, étrusques et romaines.

La fondation par les Grecs à partir du VIIe siècle av. J.-C. de nombreuses cités sur les rives du Pont-Euxin engendre de nouvelles identités civiques. Dans ces processus de création identitaire, la mémoire coloniale joue un rôle primordial parmi ces communautés d’outre-mer. Elle fait l’objet ici d’une double approche. Il s’agit d’analyser les traditions relatives à l’occupation du territoire qui mêlent aux héritages de la métropole des éléments locaux aboutissant à l’essor d’un paysage mythique et religieux local ; puis, d’aborder les pratiques honorifiques et les acteurs qui construisent le discours identitaire dans les cités pontiques aux époques classique, hellénistique et impériale : poètes, historiens locaux, notables ou magistrats de la cité.

Dans cette perspective, le séminaire réunira le 22 avril deux intervenants :

  • Ivo Topalilov (Institut d’Études Balkaniques et Centre de Thracologie « Alexander Fol », Académie Bulgare des Sciences)
    The Foundation Myth of Mesambria Pontica. New Approches.
  • Thibaut Castelli (UMR 7041, ArScAn)
    Une nouvelle trace de la fondation dans la mémoire civique de Sinope.

La séance du 6 mai se tiendra à l’auditorium du C2RMF

 Partager cet article

Vous aimerez aussi

Base des antiquaires Demotte. Fonds photographique

Le département des Sculptures du musée du Louvre annonce la mise en ligne de la base consacrée au fonds photographique des antiquaires Demotte sur le site dédié à la recherche au musée.

De Dilmun à Tylos - Voyage archéologique au Royaume de Bahreïn

Grâce au dépôt d’environ 70 oeuvres issues des musées du Bahreïn, cette nouvelle présentation dresse, pour une durée de cinq ans, un panorama des différentes cultures qui se sont succédé dans cette île du Golfe de l’âge du Bronze jusqu’à l’Islam.

À partir du 6 octobre 2022
Aile Richelieu, niveau 0, salle 230

Vingt-cinq objets de la collection Bellon acquis par le musée du Louvre

Un bel ensemble de céramiques, de figurines en terre cuite, de vaisselle en bronze grecques, et de verres grecs et romains entre au département des Antiquités grecques, étrusques et romaines.